Prix

Image actualité
Prix de la recherche INHESJ

L’INHESJ organise en partenariat avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le «prix de la recherche INHESJ».
Chaque participant doit présenter une thèse, soutenue au cours de l’année 2016 ou 2015, en sciences humaines et sociales ou en droit portant sur les thématiques actuelles de sécurité et de justice, susceptible d’enrichir la réflexion des pouvoirs publics. Une dotation viendra récompenser la qualité de ce travail.
Le prix sera remis par le Secrétaire d’État chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche lors de la rentrée des sessions nationales à l’École Militaire.
Date limite de soumission des dossiers : 2 février 2017

> En savoir plus

Image actualité
Prix de la recherche INHESJ

Les candidatures pour la 3e édition du Prix de la recherche INHESJ sont ouvertes.

Chaque année depuis 2017, le Prix de la recherche INHESJ récompense une thèse francophone en sciences humaines et sociales ou en droit portant sur les thématiques de sécurité et de justice.

Les travaux proposés doivent par ailleurs relever d’une analyse des risques et menaces pesant sur le monde contemporain et y apporter des éléments de compréhension, dans une approche croisée entre théorie et recherche empirique et dans une analyse des rapports entre les acteurs opérationnels – notamment des forces de l’ordre – et ceux de la recherche académique – universités et organismes de recherche.
La remise du prix s’effectue chaque année au mois de décembre, sous le haut patronage du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Le prix est remis par Christian Vigouroux, président du jury, conseiller d’État et président du comité scientifique de l’Institut.

Modalités de candidature

Les candidats devront avoir soutenu leur thèse entre le 1er janvier 2018 et le 31 décembre 2018.

Le dossier de candidature devra comporter les éléments suivants :

  • une lettre de candidature ;
  • une version papier de la thèse ainsi qu’un résumé de 4 pages maximum ;
  • la version électronique de la thèse ainsi qu’un résumé de 4 pages maximum ;
  • le rapport de soutenance ;
  • la liste des publications du candidat ;
  • le CV mentionnant notamment les coordonnées postales et électroniques du candidat.

L'envoi de la version papier de la thèse doit être effectué à l'adresse suivante :

INHESJ - département études et recherches

1, place Joffre

75007 Paris

Modalités d'attribution

La sélection sera réalisée par un jury constitué de 10 membres, représentants de l’Institut ou universitaires - chercheurs ou enseignants-chercheurs.

Ce jury se réunira deux fois sous la présidence de Christian Vigouroux.

Le lauréat recevra la somme de 3 500 euros. Ce dernier sera tenu de mentionner le « Prix de la recherche INHESJ » dans toute publication ultérieure relative à sa thèse.

Calendrier prévisionnel

  • 1er janvier – 31 mars : réception des candidatures
  • 1er avril – 15 avril : détermination des thèses éligibles en conformité avec les modalités de candidature
  • 16 avril – 31 août : lecture des thèses éligibles par les jurés
  • Début septembre : réunion du jury – sélection de trois thèses sélectionnées
  • septembre – novembre : lecture des thèses sélectionnées par les jurés
  • Fin novembre : réunion du jury – désignation de la thèse primée
  • décembre : cérémonie de remise du prix

Contact et réception des dossiers

prix-recherche@inhesj.fr

La date limite de soumission des dossiers est fixée au 31 mars 2019.

Image actualité
Prix de la Recherche 2017

Le Prix de la recherche décerné par l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ) a pour objet de distinguer l’excellence d’une thèse en sciences humaines et sociales. A travers cette initiative, l’Institut entend stimuler la recherche et réunir de jeunes spécialistes dans les domaines de la sécurité et de la justice.

Pour l'année 2017, la thèse récompensée a été choisie par un jury composé d'universitaires et de praticiens et présidé par Monsieur Christian VIGOUROUX. Le prix a été remis le 15 décembre 2017 en présence de Madame la ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation et de Son Excellence Nikolas MEYER-LANDRUT, Ambassadeur d’Allemagne en France.

A été primée la thèse de Madame Camille LANCELEVÉE, soutenue le 25 octobre 2016 à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) et intitulée Quand la prison prend soin, Enquête sur les pratiques professionnelles de santé mentale en milieu carcéral en France et en Allemagne
Le suivi médical en milieu carcéral reste un sujet peu étudié par les sciences sociales. Dans une approche comparative, fruit d’un long travail de terrain en France et en Allemagne, Madame Camille LANCELEVÉE s’est interrogée sur la façon dont les professionnels de santé mentale contribuent à transformer le traitement pénitentiaire. Elle examine également la façon dont la prison modifie les pratiques de soin. La thèse de Madame LANCELEVÉE s'est distinguée par sa thématique exigeante et sa très haute tenue. Les trente autres travaux présentés étaient tous d'un excellent niveau.

L'INHESJ entend contribuer à la production de connaissances sur les enjeux de sécurité et de justice en expérimentant de nouveaux modes de collaboration entre chercheurs et professionnels de la sécurité et de la justice qui viendront nourrir le contenu des formations dispensées. Par le Prix de la recherche, l’Institut poursuit son engagement au bénéfice du monde de la recherche.

Les candidatures pour le prix de thèse 2018 sont ouvertes.

 

Image actualité
Remise du prix de la recherche INHESJ 2018

Jeudi 13 décembre 2018, Christian Vigouroux, président du comité scientifique de l'Institut et président du jury, a remis le Prix de la recherche 2018 de l'INHESJ à Grégoire Le Quang pour sa thèse intitulée "Construire, représenter, combattre la peur : la société italienne et l’État face à la violence politique des "années de plomb", 1969-1981". La cérémonie a eu lieu en présence d'Hélène Cazaux-Charles, directrice de l'INHESJ, Thierry Leleu, préfet, président du conseil d'administration de l'INHESJ, et Stefania Rosini, adjointe de l'ambassadrice d'Italie à Paris.

Le jeune docteur aborde dans sa thèse cette période de l’histoire italienne où le terrorisme politique a profondément marqué la société et la vie politique du pays. Il présente une analyse dont l’originalité est de prendre comme point central la peur en tant que projet politique et apporte ainsi un éclairage profondément novateur à la compréhension du phénomène terroriste. Il a rédigé sa thèse sous la direction de Marie-Anne Matard-Bonnucci, professeure à l'Université Paris 8 Vincennes - Saint-Denis, et Angelo Ventrone, professeur à l'Université de Macerata en Italie.

Aujourd'hui normalien, agrégé d’histoire et actuellement attaché temporaire d'enseignement et de recherche à l'ENS de Paris, Grégoire Le Quang fait également partie de l'Institut d'histoire du temps présent, unité mixte de recherche du CNRS, rattachée à Université Paris 8 Vincennes - Saint-Denis.

Chaque année, le Prix de la recherche INHESJ distingue une thèse en sciences humaines et sociales ou en droit portant sur les thématiques de sécurité et de justice. Les candidatures pour l'édition 2019 seront ouvertes dès janvier. Le vainqueur se verra remettre la somme de 3 500€.

 

> Consulter le discours de Christian Vigouroux, président du comité scientifique de l'INHESJ

> Consulter le discours de Grégoire Le Quang, lauréat du Prix de la recherche INHESJ 2018