Formation

2ème session du 1 au 2 février 2018 - École Militaire – Paris

Formation

Vous travaillez en entreprise, dans un service public, une association, vous êtes étudiant, indépendant ou consultant et vous souhaitez apprendre comment recueillir, sélectionner, analyser et mettre en forme des informations clés concernant votre secteur d’activité ? Le département Intelligence et sécurité économiques propose un nouveau cycle court de formation.

En deux jours, ce cycle spécialisé a pour but de vous transmettre des outils et des méthodes immédiatement utilisables à l’issue de cet enseignement.

Présentation de la formation
Dossier d'inscription

 

 

Image actualité
Session 2017/2018 - Sécurité des usages numériques

L’INHESJ en partenariat avec l’ANSSI, le CIGREF, le Club informatique des grandes entreprises françaises, propose depuis 7 ans un cycle de formation sur les nombreux enjeux soulevés aujourd’hui par la cybersécurité à destination des cadres et hauts responsables des secteurs privé et public (DSI, RSSI, dirigeants, managers métier ou encore gestionnaires de risques). Cette formation a pour but d’accompagner les décideurs et acteurs de la sécurité à savoir identifier, évaluer et répondre à  l’ensemble des risques et malveillances liés aux systèmes d’information.

Le 8e cycle spécialisé « Sécurité des usages numériques », sera inauguré au mois de novembre. Il accueillera ses auditeurs à raison de deux jours par mois pendant huit mois pour une formation organisée autour de cours magistraux, de retours d’expérience et de visites d’organisations (institutions et sociétés privées).

Dossier de candidature - Date limite d'envoi: 8 novembre 2017

Dossier de présentation de la formation

Pour plus d'informations          
securite-economique@inhesj.fr

Image actualité
Les auditeurs de l'INHESJ devant l'Université de défense de Stockholm

Les auditeurs de la 5e session nationale « Management stratégique de la crise » et ceux de la 21e session nationale « Protection des entreprises et Intelligence économique » ont réalisé leur voyage d’études en Suède du 29 mai au 1er juin 2018.

Au cours de leur première journée dans la capitale suédoise, les 46 auditeurs ont assisté à une présentation introductive sur le contexte suédois de gestion de crise. Profitant de leur présence à l’aéroport, ils ont ensuite été sensibilisés à la sécurité et à la gestion de crise de l’aéroport Arlanda.

A l’Université de défense de Stockholm, il a notamment été question de fake news et d’information de la population sur ce phénomène. La représentante du Conseil des médias suédois s’est appuyée sur deux vidéos – l’une contenant des fake news et l’autre analysant les procédés utilisés dans cette même vidéo pour en faire une fake news – afin d’illustrer son propos.

Après un accueil à l’ambassade de France par Monsieur l’ambassadeur, David Cvach, les auditeurs de l’INHESJ sont revenus sur la communication de crise des autorités nationales suite à l’attentat au camion-bélier perpétré le 7 avril 2017 à Stockholm. Anna Nyman, responsable du département de l’Agence suédoise de la sécurité civile, leur a ensuite présenté le livret En cas de crise ou de guerre remis à près de 5 millions de foyers suédois ce printemps.

 

L’INHESJ remercie les autorités suédoises ainsi que les autorités françaises en Suède pour leur excellent accueil au cours de ce séjour !

Consulter les photos de ce voyage d’études sur la page Facebook de l’INHESJ : https://lc.cx/mhUk

Image actualité
""

Les 104 auditeurs de la session nationale de formation « Sécurité et Justice » ont effectué leur traditionnel déplacement européen du 16 au 18 octobre 2018. Ils ont suivi des conférences de haut niveau, animées par des représentants des instances européennes, sur les questions de sécurité et de justice.

Mardi 16 octobre, à leur arrivée à Bruxelles, les auditeurs se sont vu présenter les activités de la représentation permanente de la France auprès de l’Union européenne (UE) par Jean Mafart, préfet et chef du service « Justice et Affaires intérieures ». Bruno Cruchant, conseiller « Affaires intérieures » au sein de cette même représentation permanente, est ensuite intervenu sur la question du traitement des flux migratoires en Europe.

Les auditeurs ont ensuite pu approfondir leur connaissance de la Commission européenne grâce à un échange avec Emmanuel Saliot, conseiller sécurité et défense du coordinateur de l’UE en matière de lutte contre le terrorisme, puis avec Predrag Avramovic, expert confirmé à la direction générale de la protection civile et opérations d’aide humanitaire européennes (ECHO). Arnaud Danjean, député européen, a pour sa part présenté le travail parlementaire et le rôle du Parlement européen sur les questions de sécurité et de défense.

Le jeudi a été consacré à la visite de deux structures rendant possible la coopération européenne sur les questions judiciaires et policières : Eurojust, représenté par le membre national pour la France, Frédéric Baab, et Europol, représenté par Sébastien Moras, chef du bureau de liaison français.

Ce séminaire européen a été l’occasion pour les auditeurs d’en apprendre un peu plus sur le fonctionnement des institutions et des actions menées par l’UE, Eurojust et Europol sur des thématiques au cœur des enjeux actuels de sécurité et de justice : le traitement des flux migratoires en Europe, les moyens de l'UE pour lutter contre le terrorisme, son action humanitaire ou encore les modalités de coopération judiciaire et policière.

Image actualité
""

Spécialement élaboré pour les cadres territoriaux et les élus, ce module de formation alterne conférences et tables rondes (partenariats locaux, articulation entre les acteurs, responsabilités administrative et pénale des élus, fondamentaux de la gestion de crise, lutte contre le terrorisme et la radicalisation). Plusieurs visites de sites sensibles sont réalisées : hôtel de police, établissement pénitentiaire, centre de supervision urbain, centre d’entraînement d’unités spécialisées, etc.

Objectifs de la formation

Sur 2 jours, cette formation « Sécurité et Justice » spécialement conçue pour les cadres territoriaux et les élus, vise à :

  • Sensibiliser les élus locaux et leurs collaborateurs (directeurs de cabinet, directeurs généraux des services, directeurs de police municipale, cadres techniques…) aux problématiques de sécurité et de justice.
  • Compléter la formation de ce public dans ce domaine par une approche globale (justice, sécurité publique, sécurité civile...) des enjeux (régionaux, nationaux et internationaux) et réponses, au moyen de conférences, tables rondes et visites sur le terrain.
  • Favoriser les échanges dans le cadre d’une formation généraliste regroupant des profils d’expérience et d’origine géographique hétérogènes.
  • Encourager le dialogue entre les élus et les professionnels de la sécurité et de la justice en décloisonnant les univers professionnels.

Publics

  • Cadres territoriaux
  • Élus
  • Directeurs de cabinet
  • Directeurs généraux des services
  • Directeurs de police municipale
  • Cadres techniques

Date et lieu

  • Jeudi 21 et vendredi 22 mars 2019 (9h-18h)
  • École militaire (75007 Paris)

Coûts d'inscription

600€

Informations et candidatures

Présentation de la formation

Dossier de candidature

Contacts

formation@inhesj.fr

01 76 64 89 61 / 01 76 64 89 07

Image actualité
""

Un nouveau scénario axé sur la cybersécurité a été mis au point par le département « Risques et crises » pour animer les exercices de crise et de media training organisés pour les auditeurs de l’Institut. Autrefois gérées par les seuls RSSI (responsables de la sécurité des systèmes d'information), les crises « cyber » se sont transformées en risque systémique ; elles ne se limitent plus à la seule direction informatique mais peuvent présenter un danger global pour la société dans son ensemble. Par la création de ces nouveaux scénarios, l’INHESJ entend montrer que les crises doivent être approchées de manière transversale – et pas uniquement par des « spécialistes » –, en impliquant tous les échelons d’une organisation.

La dizaine de scénarios proposés par l’Institut permet aux auditeurs, réunis sur un plateau de crise dédié, d’être confrontés aux symptômes d’une crise au plus proche des conditions réelles : attentats multiples, accident sanitaire ou nucléaire, etc. Leur objectif consiste à prendre les décisions appropriées, dans des conditions dégradées, après avoir établi un diagnostic précis de la situation tout en étant capable d’assimiler de nouvelles informations en direct.

Le nouvel exercice de crise « cyber » plonge les auditeurs au sein d’une entité publique ou privée devant faire face aux multiples conséquences d’une cyberattaque. Ils doivent alors tout mettre en œuvre pour revenir à un service au public ou au client normal et sécurisé. L’exercice est suivi d’un debriefing permettant d’aborder les décisions prises, le fonctionnement de la cellule de crise et de revenir sur les connaissances élémentaires en matière de cybersécurité.

En parallèle des exercices de crise, les séances de media training ont elles aussi été adaptées aux nouveaux enjeux induits par la cybersécurité. Les auditeurs deviennent les porte-parole d’une entreprise de transport qui a subi une attaque « cyber » ayant des conséquences d’exploitation et sur la sécurité de la clientèle. En trois minutes face à la presse, leur objectif est d’expliquer la situation le plus simplement possible et de faire face, avec sang-froid, aux questions des journalistes. L’exercice de media training est suivi d’un debriefing individualisé qui s’appuie sur la vidéo de l’entretien. Ce nouveau scénario porte à une douzaine le nombre de situations proposées par l’Institut en media training.

Après plusieurs semaines de mise au point, l’exercice de crise et l’étude de cas de media training ont pu être déployés pour la première fois le 5 avril auprès des 40 auditeurs de la session nationale « Souveraineté numérique et cybersécurité ». Ajustés et actualisés après chaque utilisation, ces exercices seront proposés aux sessions nationales de l’Institut, mais aussi au cours de formations sur-mesure, comme celle des comités exécutifs d’entreprises.

 

> Vous êtes intéressé(e) par les exercices de crise et de media training de l’INHESJ ? Contactez le département « Risques et crises » : formationcrise@inhesj.fr - +33 (0)1 76 64 89 84

Image actualité
Voyage d'études aux Pays-Bas des sessions spécialisées

Cette semaine a été l’occasion, pour les deux sessions nationales spécialisées « Protection des entreprises et Intelligence économique » et « Management stratégique de la crise », d’effectuer leur voyage d’études ensemble. Au cours de ce séjour organisé à La Haye, les auditeurs ont bénéficié de conférences et visites leur permettant d’avoir un riche aperçu de la manière dont les autorités hollandaises peuvent traiter les questions d’intelligence économique et de gestion de crise.
     
Lundi 29 mai : les auditeurs ont été reçus par M. SE l'Ambassadeur de France des Pays-Bas
Mardi 30 mai : les auditeurs ont été reçus au ministère de la sécurité et de la justice néerlandais. Au programme de cette journée des échanges de pratique sur les thèmes de la cyber sécurité, du renseignement, de la sécurité économique, des partenariats public privé et de la gestion de crise.
Mercredi 31 mai : les auditeurs ont participé à un exercice de crise cyber organisé par le cabinet Deloitte.  Puis a lieu une rencontre à Heineken experience à Amsterdam où la multinationale  présente aux auditeurs des sessions nationales spécialisées le dispositif de sécurité du groupe et des retours d'expérience sur des cas de crise vécues par l'enpreprise de fabrique de bière mythique.
Jeudi 1er juin : le voyage aux Pays bas des SNS s'est poursuivi par une visite du port de Rotterdam. Les autorités portuaires ont présenté les installations et le dispositif de sécurité. La gestion des risques et des crises a également été presentée aux auditeurs par la région de sécurité.
Vendredi 2 juin : présentation du plan delta ( le plan de protection des Pays bas contre la mer) pour les auditeurs et visite de la barrière anti-tempête dans le nieuwe waterweg.

Le cyberespace est entré, avec les Livres blancs de la défense et de la sécurité nationale de 2008 et de 2013, dans le champ de la sécurité nationale. Il est devenu un terrain de confrontations entre États et un espace dans lequel se développe l’espionnage scientifique, économique et commercial. La généralisation de la cybercriminalité et les possibilités de sabotage de services nécessaires au bon fonctionnement des États et des entreprises sont devenues des menaces majeures.

Conscients de ces enjeux majeurs pour la sécurité, la justice et les libertés publiques, l’INHESJ et l'IHEDN ont, avec l’ensemble de leurs partenaires, décidé de proposer une formation inédite de haut niveau à l’attention des cadres dirigeants des secteurs privé et public.

Les inscriptions pour la session nationale 2018/2019 sont closes.

Image actualité
""

A quelques jours de la rentrée des 160 auditeurs de ses sessions nationales, l’INHESJ a reçu mercredi 12 septembre une cinquantaine de partenaires qui apportent leur expertise et leur savoir à l’organisation des différentes formations de l’Institut. L’occasion de rappeler leur rôle essentiel dans les évaluations très positives que reçoivent les formations délivrées par l’INHESJ chaque année.

Les partenaires de l’Institut, tant issus du secteur public que du privé, participent à la préparation des sessions de formation à plusieurs niveaux : en apportant leur concours à la programmation des formations, en assurant eux-mêmes des enseignements, en sélectionnant des spécialistes qui interviennent lors de séminaires ou en accueillant les auditeurs au sein de leurs structures pour des visites de terrain.

Ainsi, l’Institut réunit depuis 2017 un comité de programmation qui vise à associer les ministères de l’Intérieur et de la Justice à la construction des programmes des sessions nationales. Ce comité permet d’élaborer une offre de formation à la fois de haut niveau et répondant aux préoccupations des administrations confiant leurs auditeurs à l’INHESJ.

Sur le terrain, le Groupe d'intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN) accueille chaque année – en alternance avec le RAID de la Police nationale – les auditeurs de l’INHESJ au sein de ses unités. Plusieurs tribunaux de grande instance et centres de rétention leur ouvrent également leurs portes tout au long de l’année. Ces visites viennent compléter la formation théorique dispensée au cours des séminaires.

L’INHESJ compte également parmi ses partenaires des acteurs privés, dont notamment le Paris Saint-Germain. Le club de football a accueilli cette année les auditeurs au Parc des Princes pour une présentation du dispositif de sécurité (modalités d’accès, lien avec les entreprises de sécurité privée, etc.) et une visite des infrastructures de surveillance utilisées les jours de match (salle de commandement, souterrains).

La contribution essentielle de ces partenaires permet, année après année, de proposer des formations reconnues pour leur qualité. Et ce depuis bientôt 30 ans.

Image actualité
""

Destinées aux professionnels de la sûreté/sécurité et de la gestion des risques et des crises, les prochaines sessions de la formation « Security manager » auront lieu du 4 au 6 février puis du 1er au 3 avril 2019. Les candidatures sont ouvertes.

Pour faire face à la multiplication des risques et des malveillances dans un monde complexe et incertain, les entreprises doivent impérativement se protéger en développant une véritable culture de sécurité/sûreté. Aussi, depuis 2011, l’INHESJ et le Club des directeurs de sécurité et de sûreté des entreprises (CDSE) proposent la formation « Security manager » qui vise à une meilleure prise en compte de la sécurité et de la sûreté au sein des entreprises.

 

 

 

 

Objectifs de la formation

  • Définir et mettre en place une politique de prévention et de traitement des risques efficace, en développant une vision globale de la sécurité-sûreté
  • Concevoir et animer une politique de sûreté adaptée, favorisant le développement de l’entreprise
  • Appréhender les fondamentaux de l’encadrement opérationnel de la gestion et de la communication de crise

Publics

Les stagiaires de la formation spécialisée « Security manager » sont sélectionnés sur dossier parmi :

  • Les professionnels des directions sûreté/sécurité
  • Les responsables de gestion des risques et de gestion de crises
  • Tout professionnel issu de la sphère publique ou privée qui souhaite intégrer ces fonctions

Organisation pédagogique

L’INHESJ fait appel à un réseau d’intervenants composé d’experts et praticiens reconnus dans le domaine de la gestion des risques, sécurité/sûreté et gestion de crise, principalement issus du secteur privé.

Des supports pédagogiques (cours dispensés, sélection de documents et références complémentaires) sont mis à disposition des stagiaires par le biais de la plateforme numérique de l’INHESJ.

Durée, dates et lieu de la formation

La formation « Security manager » est organisée sur 3 jours. Elle a lieu à l’École militaire.

  1. Première session du 4 au 6 février 2019
  2. Deuxième session du 1er au 3 avril 2019

Coût de l’inscription

Les droits d’inscription sont fixés à 3 500€. Ils sont exigibles dans leur intégralité avant l’ouverture de la formation.

Modalités de candidature

Le dossier de candidature, la convention et la présentation de la formation sont disponibles à l'adresse suivante : https://inhesj.fr/formations/intelligence-et-securite-economiques/nos-formations/cycles-specialises

Contact

securite-economique@inhesj.fr