INHESJ

Les atteintes personnelles dans les transports en commun

Fil d'Ariane

Repères n° 32
Les atteintes personnelles dans les transports en commun
01 juin 2016

Après avoir décrit les caractéristiques des atteintes dans les transports en commun lors d’une précédente étude, l’ONDRP approfondit son analyse en relevant les spécificités de ces victimations, notamment par rapport à celles se déroulant dans les autres lieux publics. Les données sont principalement issues des enquêtes « Cadre de vie et sécurité » menées conjointement par l’Insee et l’ONDRP de 2009 à 2013. En moyenne, la dernière atteinte a eu lieu dans un transport en commun pour 16,7 % des usagers quasi-quotidiens victimes au cours des deux années précédant l’enquête. Près d’un tiers des atteintes subies dans un lieu public se sont déroulées dans les transports en commun. Cette proportion est plus importante lorsqu’elles ont été commises par une personne inconnue de la victime, durant la semaine ou en journée.

Bien que plus souvent victimes dans les lieux publics, les personnes de 14 à 25 ans le sont relativement moins dans les transports en commun par rapport aux plus de 25 ans. A contrario, chez les résidents d’Île-de-France ou chez les individus ayant des revenus élevés, les victimes dans les transports en commun sont surreprésentées parmi les victimes dans les lieux publics

Mots-clés : Violences aux personnes Vols Délinquance dans les transports

Derrière cette publication

Camille Vanier En savoir plus

Camille Vanier

Fonction Chargée d’études
Discipline Criminologie