IHEMI

Réseaux vitaux, un mikado dangereux

Fil d'Ariane

Le contenu de cette page a été écrit et publié sous la direction de l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ) qui a rejoint l'Institut des hautes études du ministère de l'Intérieur (IHEMI) le 1er janvier 2021. Il était important pour la direction de l'IHEMI de conserver l'ensemble du contenu de l'INHESJ, qui constitue désormais la mémoire de l'institut.

LIREC n° 29
Réseaux vitaux, un mikado dangereux
01 novembre 2011

Depuis une vingtaine d'année nous assistons au développement exponentiel des réseaux vitaux qui irriguent notre économie (eau potable, télécommunications, transports…). Leurs liens sont plus ou moins étroits mais aussi plus ou moins inexplorés. Cette interconnexion apparaît sous plusieurs noms : mondialisation, division des tâches, entreprise étendue, «just in time», gestion optimisée, «smart grid» 1, processus automatisés, réseau maillé…

Téléchargement