IHEMI

Quels enjeux pour les villes de demain ?

Fil d'Ariane

Le contenu de cette page a été écrit et publié sous la direction de l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ) qui a rejoint l'Institut des hautes études du ministère de l'Intérieur (IHEMI) le 1er janvier 2021. Il était important pour la direction de l'IHEMI de conserver l'ensemble du contenu de l'INHESJ, qui constitue désormais la mémoire de l'institut.

LIREC n° 63
Lirec 63 INHESJ
18 décembre 2020
Ce 63e numéro de la Lettre d’information sur les risques et crises est placé sous le double signe de la prospective et de la rétrospective. La partie prospective a pour objectif de stimuler une prise de conscience individuelle et collective, proposant une source de réflexion pour les décideurs et les professionnels impliqués dans le développement urbain, que ce soit au niveau local, régional, national ou européen.

 

 

Sommaire

Dossier thématique

  • L’adaptation et la résilience face au changement climatique - Emma HAZIZA
  • La résilience climatique des infrastructures : vers des stratégies territoriales dédiées à l’exploitation dégradée - Michaël GONZVA
  • Coopérer en temps de crise : la résilience locale à l’épreuve du Covid-19 - Claire BROSSAUD
  • Trafic d’armes et crime organisé : quels enjeux dans l’espace urbain à venir ? - Jean-Charles ANTOINE

Point de vue

  • Retour sur la création du département Risques et crises de l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice - Gérard PARDINI 
  • 2012- 2018 : Vers la nécessaire professionnalisation du management de crise - Carole DAUTUN
  • «Une crise qu’on accepte devient une aventure » - Axel SIRVEN
  • Témoignage d’un acteur engagé : l’INHESJ est mort, vive l’IHEMI - Alexandre FOUCHARD

Recherche

  • « La COVID-19 dans tous ses états » Journée PEX entre les sessions nationales 2019-2020 de l’INHESJ
  •  Projet APRIL

 

Éditorial de la directrice de l'INHESJ, Valérie Maldonado

 

Ce 63e numéro de la Lettre d’information sur les risques et crises (LIREC) est placé sous le double signe de la prospective et de la rétrospective.

La partie prospective est consacrée aux enjeux des villes de demain. Selon le département des affaires économiques et sociales des Nations Unies (UN DESA), plus de deux tiers de la population européenne vit actuellement dans des zones urbaines de plus de 50 000 habitants, et ce chiffre ne cesse d’augmenter. En effet, selon l’UN DESA, d’ici à 2050, la population des villes devrait représenter 70 % de la population mondiale. La crise sanitaire en cours confirme que les défis actuels sont nombreux : pressions sur le système de santé, exode potentiel vers les campagnes ou résidences secondaires. Ceux de demain le seront également : infrastructures (logement, transports, fourniture d’énergie), éducation, ainsi que plus généralement, la qualité de vie pour les habitants de ces zones urbaines. Un changement de paradigme est en cours, l’image et le rôle de la ville dans nos sociétés sont en mutation. La compréhension des enjeux actuels et des dynamiques devient centrale. Il faut penser l’avenir, le préparer et agir aujourd’hui en fonction de ce que demain pourrait être car le développement urbain déterminera largement l’avenir de la France et sa place dans l’Europe et dans le Monde.

Ce numéro de la LIREC a pour objectif de stimuler une prise de conscience individuelle et collective, proposant une source de réflexion pour les décideurs et les professionnels impliqués dans le développement urbain, que ce soit au niveau local, régional, national ou européen. Elle vise à répondre à des questions à la fois stratégiques et opérationnelles : comment peut-on transformer les vulnérabilités en opportunités ? Comment adopter des politiques mieux intégrées pour améliorer la vie citadine ?

Le volet rétrospectif de ce numéro de la LIREC consiste à proposer un itinéraire historique en revenant sur les problématiques abordées par la LIREC depuis sa première publication en avril 2009. Pour cela, nous avons mobilisé les auteurs impliqués dès la genèse de la LIREC afin de partager leurs regards sur 10 années de recherche sur les risques et les crises dans notre institution.

Comme vous le savez, la LIREC est indissociable du département Risques et crises (DRC) de l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ). A partir de janvier 2021, l’INHESJ fusionnera avec le Centre des hautes études du ministère de l’intérieur (CHEMI). De cette restructuration naitra l’Institut des hautes études du ministère de l’intérieur (IHEMI), un service à compétence nationale, placé sous la responsabilité du secrétariat général du ministère de l’intérieur. Dans ce cadre, le DRC poursuivra ses missions d’accompagnement, de formation, de réflexion.

Je m’associe au département Risques et crises pour vous souhaiter une excellente fin d’année 2020, une année atypique à bien des égards qui nous a tous durablement marqués. Nous ressortons plus convaincus que jamais que la formation et la recherche pluri-disciplinaire permettront de contribuer à la définition de nouvelles stratégies durables, de nous rendre plus résilients afin de faire face aux défis qui nous attendent.

Bonne lecture !

 

Mots-clés : Gestion de crise Gestion des risques Management et prise de décision
Téléchargement

Derrière cette publication

cheila duarte colardelle En savoir plus

Cheila Duarte-Colardelle

Fonction Chargée de recherche, rédactrice en chef de la LIREC
Discipline Sciences de gestion