IHEMI

Affaire du Médiator®

Fil d'Ariane

Le contenu de cette page a été écrit et publié sous la direction de l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ) qui a rejoint l'Institut des hautes études du ministère de l'Intérieur (IHEMI) le 1er janvier 2021. Il était important pour la direction de l'IHEMI de conserver l'ensemble du contenu de l'INHESJ, qui constitue désormais la mémoire de l'institut.

LIREC n° 21
Affaire du Médiator®
01 février 2011

Le risque sanitaire fait partie d'une catégorie de risques particulièrement difficile à surveiller. Concernant le risque lié à l'utilisation de médicaments, il faut trouver en permanence un juste équilibre entre efficacité et innocuité. On oublie d'ailleurs trop souvent la définition du médicament. Elle fait l'objet d'un article du Code de la santé publique, le L. 5111-1 qui définit le médicament comme « toute substance ou composition présentée comme possédant des propriétés curatives ou préventives à l'égard des maladies humaines ou animales, ainsi que tout produit pouvant être administré à l'homme ou à l'animal en vue d'établir un diagnostic médical ou de restaurer, corriger ou modifier leurs fonctions organiques ». Pour le dire autrement, c'est une substance active, potentiellement dangereuse qui justifie d'être soumise à des procédures de contrôle.

Téléchargement