INHESJ

Premiers éléments d'analyse sur le sentiment de sécurité dans les transports en commun

Fil d'Ariane

La Note n° 6
Premiers éléments d'analyse sur le sentiment de sécurité dans les transports en commun
01 juillet 2016

Lors de la période d’étude 2009-2013, plus d’un usager sur deux se sent « toujours » en sécurité dans les transports en commun. Cette proportion varie néanmoins selon le sexe, l’âge et la fréquence d’utilisation. Plus des deux tiers des usagers âgés de plus de 65 ans s’y sentent toujours en sécurité. Par ailleurs, une femme sur cinq se sent rarement en sécurité dans les transports, contre 12 % des hommes.

Parmi la population d’étude, nous distinguons quatre profils d’usagers qui se différencient selon leurs caractéristiques sociodémographiques et leurs habitudes de transport.

Parmi les actifs urbains, moins de la moitié se sentent toujours en sécurité, contre 61 % des inactifs. Les individus ayant un profil d’usagers jeunes ou occasionnels ont un niveau de sécurité ressentie relativement similaire. À noter, par ailleurs, que la part des usagers rarement en sécurité est la plus élevée parmi ces usagers occasionnels (18 % contre 16 % en moyenne).

Pour chaque profil d’usagers, les femmes se sentent toujours moins en sécurité que les hommes, à âge et fréquence d’utilisation donnés.

Mots-clés : Perceptions et observations par la population Autres Délinquance dans les transports
Téléchargement

Derrière cette publication

Hugo D’Arbois de Jubainville En savoir plus

Hugo D’Arbois de Jubainville

Fonction Chargé d’études
Discipline Criminologie
Camille Vanier En savoir plus

Camille Vanier

Fonction Chargée d’études
Discipline Criminologie