INHESJ

Les victimes de violences sexuelles durant l'enfance sont davantage victimes à l'âge adulte

Fil d'Ariane

La Note n° 47
Les victimes de violences sexuelles durant l'enfance sont davantage victimes à l'âge adulte
24 juin 2020

L’enquête «Cadre de vie et sécurité » permettait jusqu’en 2017 d’interroger les personnes de 18 à 76 ans sur les violences qu’elles avaient pu avoir subies au cours de leur vie. On estime qu’entre 2012 et 2017, en moyenne 2,4% de la population déclaraient avoir été victimes de violences sexuelles avant l’âge de 15 ans.

Parmi ces victimes, 5% ont été à nouveau victimes de violences sexuelles au cours des deux années précédant la passation de l’enquête. Cette proportion
est nettement supérieure à celle estimée en moyenne pour l’ensemble de la population (1,1%).

Ce phénomène de « revictimation » concerne également d’autres types de violences (violences conjugales, violences physiques). À titre d’illustration, 3,9% des victimes de violences sexuelles durant l’enfance ont été victimes de violences conjugales au cours du passé récent, contre 1,3% en moyenne.

Notons que le fait d’avoir subi des violences sexuelles avant 15 ans semble également impacter le sentiment d’insécurité ressenti au domicile et dans le quartier ou le village. En plus d’apporter des éléments chiffrés sur ce sujet, cette courte étude confronte ses résultats aux recherches déjà menées pour proposer des pistes d’explication et d’interprétation.

Mots-clés : Sentiment d’insécurité Violences aux personnes Violences sexuelles Violences intrafamiliales
Téléchargement

Derrière cette publication

Camille Vanier En savoir plus

Camille Vanier

Fonction Chargée d’études
Discipline Criminologie