INHESJ

Les signalements des usagers dans la main courante informatisée de la police nationale entre 2008 et 2016

Fil d'Ariane

La Note n° 23
Les signalements des usagers dans la main courante informatisée de la police nationale entre 2008 et 2016
05 décembre 2017

En 2016, 942 796 déclarations d’usagers ont été enregistrées par la police nationale dans la main courante informatisée (MCI). En comparaison à 2015, ces déclarations ont diminué de 7,8% (- 79 619 déclarations), faisant passer pour la première fois le total sous la barre du million de déclarations depuis l’année 2008.

Cette tendance résulte de la baisse de la plupart des rubriques de la MCI. Trois d’entre elles (accidents du travail, découverte de cadavres, aliénés) enregistrent des hausses mais dans des volumes résiduels (le total enregistré de ces catégories représentent 0,1 % des déclarations sur main courante).

La moitié des déclarations enregistrées renvoient à des différends: 477 406 déclarations, soit 50,6 % du total. Entre 2015 et 2016, le nombre de différends ayant fait l’objet d’une déclaration par un usager a baissé de 7,2 % (- 36 806 déclarations). Les différends rapportés en 2016 sont principalement dans le domaine familial (305 239 déclarations, soit 63,9 % des différends).

Comme en 2015, un quart des signalements enregistrés par la police nationale dans la MCI concernent des signalements relatifs à des crimes et délits: 236 184 déclarations de cette nature ont été ainsi enregistrées en 2016. Parmi ces crimes et délits, 12,6 % correspondent à des déclarations relatives à des vols, 7,4 % à des violences, 31,6 % à des injures et menaces, et 6,8 % à des dégradations. Par ailleurs, 39,6 % des déclarations relatives à des crimes et délits n’entrent dans aucune catégorie de cette rubrique. Le nombre de déclarations concernant les crimes et délits est en baisse de 9,7 % (- 25447 déclarations) par rapport à 2015.

En 2016, 117 024 déclarations ont été enregistrées par la police nationale dans la rubrique nuisances et troubles à l’ordre public, soit 12,5 % de l’ensemble des déclarations enregistrées en MCI. Le nombre de ces signalements baisse de 7,9 % entre 2015 et 2016, soit (- 10 085 déclarations). Les déclarations dans cette rubrique concernent pour 46,1 % des tapages et troubles, des signalements de personnes ou véhicules suspects dans une proportion de 12,6 %, des divagations d’animaux dans 1,2 % des cas. À noter que 36,6 % des déclarations concernent des nuisances qui ne sont pas catégorisées.

Mots-clés : Autres études
Téléchargement

Derrière cette publication

Jean-Luc Besson En savoir plus

Jean-Luc Besson

Fonction Chargé d’études géostatistiques
Discipline Criminologie