INHESJ

Les femmes, premières victimes déclarées de violences physiques ou sexuelles

Fil d'Ariane

La Note n° 12
Les femmes, premières victimes déclarées de violences physiques ou sexuelles
01 mars 2017

En décrivant les violences qu’elles ont subies lors des deux dernières années dans les enquêtes « Cadre de vie et sécurité » (CVS), les femmes de 18 à 75 ans révèlent à quel point, elles sont plus exposées que les hommes aux actes commis par une personne connue, et en premier lieu par leur conjoint ou ex-conjoint. Les femmes sont également plus confrontées aux actes à caractère sexuel quels qu’ils soient.

Lors des enquêtes 2008 à 2016, en moyenne chaque année, 1,7 million de femmes de 18 à 75 ans se sont déclarées victimes d’au moins un acte à caractère sexuel au cours des deux années précédant l’enquête et plus de 2 millions au moins une fois de violences physiques ou menaces. Les actes à caractère sexuel visent trois fois sur quatre des femmes qu’elles soient hors et dans le ménage (74 %). En revanche, les violences physiques ou menaces touchent de façon à peu près égale les hommes (48 %) et les femmes (52 %).

Pour ce type d’acte, la part des femmes s’élève en fonction de la proximité avec l’auteur: 58 % pour les violences physiques hors ménage par une personne connue et 66 % pour les violences physiques au sein du ménage. L’écart entre hommes et femmes est d’autant plus élevé lorsque l’auteur des violences physiques (hors et dans le ménage) est le conjoint ou l’ex-conjoint : dans ce cas, 72 % des victimes sont des femmes.

Mots-clés : Violences aux personnes Autres (dont TEH) Violences sexuelles
Téléchargement

Derrière cette publication

Amandine Sourd En savoir plus

Amandine Sourd

Fonction Chargée d’études
Discipline Criminologie