INHESJ

Les atteintes personnelles visant les gendarmes en 2015

Fil d'Ariane

La Note n° 7
Les atteintes personnelles visant les gendarmes en 2015
01 septembre 2016

Près de 5 500 agressions ont été enregistrées au préjudice du personnel de la gendarmerie nationale au cours de l’année 2015, que ce soit des agressions physiques (3 019 faits) ou des atteintes verbales (2 665 faits).

Les agressions physiques sur les gendarmes sont en augmentation de 27 % par rapport à 2014 (2 377 contre 3 019 faits recensés en 2015). Les agressions verbales (hors agressions physiques) connaissent quant à elles une hausse de 4,2 % passant de 2 557 faits en 2014 à 2 665 en 2015.

Les atteintes commises à l’encontre des gendarmes ont fait 6 854 victimes, soit 23,5 % de plus que l’année précédente.

Parmi les militaires visés, 1 807 ont été blessés suite à une agression physique contre 1 769 en 2014 (+ 2,1 %).

L’année 2015 est marquée par la mort d’un militaire, victime d’une agression armée. Aucun décès n’était à déplorer depuis 2013.

L’usage d’une arme a caractérisé 35% des cas d’agressions recensées en France métropolitaine en 2015. Cette part reste relativement stable comparée à 2014 (34 %). Le volume d’agressions avec arme atteint en 2015, le niveau le plus élevé jamais atteint depuis ces cinq dernières années.

Mots-clés : Autres Atteintes en milieu professionnel
Téléchargement