INHESJ

La délinquance observée et l'opinion sur son quartier selon le lieu d'habitation

Fil d'Ariane

La Note n° 49
La délinquance observée et l'opinion sur son quartier selon le lieu d'habitation
09 septembre 2020

L’enquête « Cadre de vie et sécurité » (CVS) permet, entre autres, d’interroger les personnes âgées de 14 ans et plus sur leur opinion en matière de sécurité et sur les phénomènes de délinquance qu’ils ont pu observer dans leur quartier ou leur village. Cette étude synthétique a pour but d’apporter des éléments d’éclairage sur la délinquance subie de manière indirecte par les Français en fonction de leur lieu d’habitation.

En effet, en distinguant les habitants des zones rurales des résidents en milieu urbain, cette Note révèle l’existence de profonds clivages et inégalités quant au cadre de vie et à l’environnement résidentiel au sein de la population française.

À titre d’exemple, les résidents de l’agglomération parisienne sont deux fois plus nombreux à observer des phénomènes de consommation excessive d’alcool dans leur quartier que les personnes habitant en milieu rural (respectivement 43 % contre 22 %). Cet écart est d’autant plus marqué concernant les phénomènes de drogues puisque 36 % des résidents d’agglomération parisienne déclarent en avoir été témoins dans leur quartier contre 9 % des personnes habitant en zones rurales.

En parallèle, les résidents de grandes unités urbaines ont une image plus négative de leur quartier que les habitants de zones rurales.

Mots-clés : Perceptions et observations par la population Sentiment d’insécurité Observations locales Violences aux personnes Stupéfiants
Téléchargement

Derrière cette publication

Camille Vanier En savoir plus

Camille Vanier

Fonction Chargée d’études
Discipline Criminologie