INHESJ

Satisfaction pour l'action de la police ou de la gendarmerie nationales en 2015 : hausse conjoncturelle et disparités structurelles

Fil d'Ariane

Flash’Crim n° 5
Satisfaction pour l'action de la police ou de la gendarmerie nationales en 2015 : hausse conjoncturelle et disparités structurelles
01 février 2016

En 2015, l’enquête « Cadre de vie et sécurité » (CVS) a permis de mesurer à environ 59 % la proportion des personnes de 14 ans et plus disant, « à propos de l’action en général de la police ou de la gendarmerie nationale dans la société française actuelle », qu’elle était « satisfaisante » ou « très satisfaisante ».

Cette part s’est élevée de plus de 10 points en un an. Elle s’était établie à 48,2 % en 2014, affichant à l’époque une grande stabilité par rapport aux années 2012 et 2013 (48,1 %).

Cette hausse s’inscrit dans un contexte particulier faisant suite aux attentats commis à Paris en janvier 2015. On observera lors des enquêtes à venir si les effets de contexte sont plus ou moins durables, sachant qu’une nouvelle série d’attaques a eu lieu en novembre 2015.

La forte augmentation ayant concerné l’ensemble des personnes de 14 ans et plus, quels que soient leur profil, leur expérience de victimation ou leur ressenti, les différences d’opinion qu’on mesurait par le passé demeurent lors de l’enquête en 2015 : les 14 à 45 ans, les personnes se disant victimes ou encore celles se sentant en insécurité dans le quartier figurent parmi celles dont la satisfaction pour l’action de la police et de la gendarmerie nationales s’affiche à des niveaux relativement inférieurs.

Mots-clés : Perceptions et observations par la population Opinions police justice