INHESJ

Moins de condamnations, plus de sévérité : évolution des condamnations pour homicides volontaires entre 1984 et 2012

Fil d'Ariane

Flash’Crim n° 4
Moins de condamnations, plus de sévérité : évolution des condamnations pour homicides volontaires entre 1984 et 2012
01 janvier 2016

En 2012, il y a eu 583 condamnations prononcées pour homicides volontaires, contre 802 en 1984. En près de 30 ans, ces condamnations ont donc baissé de 27,3 %.

Cette diminution concerne aussi bien les condamnations pour meurtres, assassinats, meurtres sur mineurs de moins de 15 ans et autres homicides (- 28,3 %, passant de 586 condamnations en 1984 à 420 en 2012), que les coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner (- 24,8 %, passant de 216 condamnations en 1984 à 163 en 2012).

Mots-clés : Violences aux personnes Homicides

Derrière cette publication

Aurélien Langlade En savoir plus

Aurélien Langlade

Fonction Adjoint au chef de l’ONDRP
Discipline Criminologie