IHEMI

Les traitements défavorables à caractère discriminatoire

Fil d'Ariane

Flash’Crim n° 32
Les traitements défavorables à caractère discriminatoire
26 novembre 2020

D'après l’enquête « Cadre de vie et sécurité » (CVS) menée en 2019, on estime que 3,6 millions d’individus âgés de 14 ans ou plus résidant en France métropolitaine se sont déclarés victimes de discriminations dans les deux années précédant l’enquête. Ce chiffre représente 7 % des personnes âgées de 14 ans et plus résidant en France métropolitaine. Cette étude s’intéresse spécifiquement aux traitements défavorables à caractère discriminatoire. Parmi les victimes de discriminations, le traitement défavorable a été la discrimination la plus récente pour 29 % d’entre elles. Le nombre de victimes estimé par l’enquête est d’un peu plus d’un million, soit 2 % des personnes âgées de 14 ans et plus résidant en France métropolitaine

Les traitements défavorables à caractère discriminatoire sont très rarement signalés par la victime. En effet, 1 % d’entre elles les ont signalés à la police ou la gendarmerie, 1 % à un élu (maire, député, etc.) et presque 3 victimes sur 10 les ont signalés à un autre interlocuteur. Ainsi, quasiment 70 % des victimes n’ont pas signalé cet acte discriminatoire.

Mots-clés : Injures et discriminations

Derrière cette publication

Léa Prené En savoir plus

Léa Prené

Fonction Chargée d'études
Discipline Criminologie