INHESJ

En 2013 et 2014, près de 24 % des condamnations pour vols ont été prononcées à l'encontre de personnes de nationalité étrangère

Fil d'Ariane

Flash’Crim n° 7
En 2013 et 2014, près de 24 % des condamnations pour vols ont été prononcées à l'encontre de personnes de nationalité étrangère
01 mai 2016

En 2014, en données provisoires, 82138 condamnations pour vols ont été prononcées en France. L’année précédente, en 2013, ce nombre a été mesuré à 85647 en données définitives. Près de 24 % de ces condamnations ont concerné des personnes de nationalité étrangère.

Par rapport aux années 2008-2009, cette proportion a été presque multipliée par deux. Elle se situait alors à 12,1 %.

Cette variation est due, pour partie, à une réduction du nombre de condamnations pour lesquelles la nationalité n’est pas renseignée. Cependant, cette cause peut au plus expliquer la moitié de la hausse observée.

En recherchant les nationalités qui y ont le plus contribué, au sens numérique du terme, il apparaît que l’évolution entre 2008-2009 et 2013-2014 du profil de nationalités des personnes condamnées pour vols est conforme à celle des personnes mises en cause.

Ce résultat vient conforter l’hypothèse selon laquelle le profil des auteurs de vols en France aurait connu une mutation inédite à partir de la fin de la décennie 2000, notamment sous l’effet d’une implication croissante de la criminalité organisée transnationale.

Mots-clés : Vols