Opinions police justice

Flash' Crim Nº 24

Date de publication

L’enquête « Cadre de vie et sécurité » (CVS) permet d’estimer qu’en moyenne, chaque année, 235 000 personnes âgées de 18 à 76 ans ont été victimes de violences sexuelles  entre 2011 et 2017  (soit 0,5 % de la population). Parmi ces victimes, 78 % ont expliqué dans l’enquête ne pas s’être déplacées à la police ou à la gendarmerie pour déclarer les faits, 15 % ont dit s’être déplacées et 6 % n’ont pas donné de réponse à ce sujet.

La raison majoritairement évoquée par les victimes de violences sexuelles est que, selon elles « cela n’aurait servi à rien » (72 %).

Afficher

La Note de l'ONDRP Nº 36

Date de publication

Entre 2012 et 2018, l’enquête « Cadre de vie et sécurité » (CVS) a permis d’interroger les personnes enquêtées sur leur déplacement à la police ou à la gendarmerie pour déclarer les atteintes dont elles ont été victimes.


La majorité des victimes estiment que leur démarche s’est plutôt bien, voire très bien passée. Plus particulièrement, les victimes sont satisfaites des conditions de leur déplacement (attente, temps et écoute, confidentialité, conseils).

Afficher

Flash' Crim Nº 18

Date de publication

Les dépôts de plainte sont ils été ressentis comme utiles ? Eléments chiffrés sur l'utilité ressentie à la suite d'un dépôt de plainte, selon la nature de l'atteinte subie, à partir des résultats de l'enquête de victimation « Cadre de Vie et Sécurité».

Afficher

Rapports annuels Nº 14 (2018)

Date de publication

Conduite par l’Insee, l’ONDRP et le Service statistique ministériel de la sécurité intérieure, l’enquête « Cadre de vie et sécurité » mesure chaque année l’état de la délinquance en France, que les victimes d’infractions aient déposé ou non une plainte.

Afficher

La Note de l'ONDRP Nº 11

Date de publication

Ce onzième numéro présente " Les interlocuteurs des victimes de viol", d’après l’enquête  "Cadre de vie et sécurité " - Camille Vanier

Afficher