Victimation 2017 et perceptions de la sécurité

Victimation 2017 et perceptions de la sécurité

Rapports annuels Nº 14 (2018)

Date de publication

Conduite par l’Insee, l’ONDRP et le Service statistique ministériel de la sécurité intérieure, l’enquête « Cadre de vie et sécurité » mesure chaque année l’état de la délinquance en France, que les victimes d’infractions aient déposé ou non une plainte.

L’enquête annuelle de victimation, ou enquête « Cadre de vie et sécurité », est conduite par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) et l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) depuis 2007, et en collaboration avec le Service statistique ministériel de la sécurité intérieure (SSMSI – ministère de l’Intérieur) depuis 2014. L’Insee, l’ONDRP et le SSMSI conçoivent l’enquête ensemble et contribuent à son évolution. L’Insee est plus particulièrement chargé d’en assurer la passation, alors que l’ONDRP et le SSMSI en exploitent les résultats. Cet outil vient compléter les statistiques administratives, c’est-à-dire celles établies à partir des faits constatés par les forces de sécurité.

Chaque année, 16 000 ménages et individus âgés d’au moins 14 ans sont interrogés sur les infractions dont ils ont pu être victimes, que celles-ci aient fait l’objet ou pas d’une plainte. Ainsi, les résultats de cette enquête permettent d’étudier l’évolution, en France, des principaux phénomènes de délinquance visant les personnes physiques ou leurs biens. Cette enquête rend également possible la mesure du sentiment d’insécurité.

> Consulter l'enquête « Cadre de vie et sécurité » 2018

> Pour en savoir plus sur l'origine et la méthodologie de cette enquête, consulter le document « Les enquêtes cadre de vie et sécurité en 10 questions »