Le rôle de l'alcool dans les violences sexuelles : comprendre pour mieux prévenir

Séminaire du 21 novembre 2018 du 18h00 à 20h00

Avec Massil BENBOURICHE, Docteur en Psychologie, Ph. D. en Criminologie, Psychologue clinicien

Université de Lille

 

Alors que les violences sexuelles constituent un problème social majeur, l'alcool serait impliqué dans approximativement 50 % des situations de violences sexuelles. Par ailleurs, les résultats issus de devis expérimentaux soutiennent l'existence d'une relation causale, de faible taille mais significative, entre l'alcool et les violences sexuelles. Dans le même temps, il est évident que l'alcool ne constitue pas une condition nécessaire, ni une condition suffisante, dans la survenue des violences sexuelles.

Cette intervention a pour but de mieux comprendre le rôle de l'alcool dans les violences sexuelles. Pour ce faire, les résultats de littérature internationale seront articulés aux résultats d'une étude expérimentale portant sur les effets de l'alcool sur la perception du consentement et les intentions comportementales d'utiliser des stratégies violentes pour avoir une relation sexuelle. Alors que les résultats seront discutés à la lumière des modèles théoriques disponibles, une attention toute particulière sera portée à leurs implications pratiques et pour le développement d'une politique efficace de prévention des violences sexuelles.

 

Docteur en Psychologie, titulaire d'un Ph. D. en Criminologie et psychologue clinicien, Massil BENBOURICHE est Maître de conférences en Psychologie et Justice à l'Université de Lille. Collaborateur international de l'Institut Philippe-Pinel de Montréal et du Centre International de Criminologie Comparée, ses principales thématiques de recherche portent sur l'étude des violences sexuelles ainsi que sur l'évaluation et la prévention de la récidive.

Les inscriptions sont closes.