INHESJ

Les missions de l'INHESJ

Fil d'Ariane

""

L'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ) est un établissement public administratif placé auprès du Premier ministre. Il propose des formations à des hauts responsables des secteurs public et privé, mène des travaux de recherche scientifique et produit des statistiques sur la criminalité et la délinquance. L’INHESJ organise également des conférences et publie trois revues. Les missions de l’INHESJ et son organisation relèvent des articles R 123-1 et suivants du Code de la sécurité intérieure.

Former

Les formations délivrées par l’INHESJ portent sur :

  • la connaissance des milieux de la sécurité et de la justice, leurs connexions, leurs enjeux et les acteurs qui la composent ;
  • la protection des entreprises et l’intelligence économique ;
  • la souveraineté numérique et la cybersécurité ;
  • la gestion de crise, l’anticipation des risques et la communication de crise.

Ces grandes thématiques sont abordées dans les quatre sessions nationales qui leur sont dédiées. Sur le modèle de la formation continue, les sessions nationales se déroulent sur un an de septembre à juin. Elles accueillent les auditeurs en formation tous les mois, à raison de deux à quatre jours consécutifs. Environ 200 auditeurs suivent les sessions nationales chaque année.

L’Institut permet à ses auditeurs d’accéder à des acteurs de terrain qualifiés et de se rendre sur des sites habituellement fermés au public : immersions en prison, visites de tribunaux, démonstrations du GIGN et du RAID, observation de centres de gestion de crise d’entreprises privées, patrouilles de nuit avec la BAC, visite des dispositifs de sécurité de sites accueillant des grands événements (Roland Garros, Parc des Princes, AccorHotels Arena, etc.).

D’autres formations, ponctuelles et sur-mesure, sont également organisées autour de ces quatre thématiques. Elles s’adressent autant à des responsables du secteur public qu’à des dirigeants du privé et accueillent 2 500 auditeurs par an.

Conduire des recherches

La conduite de travaux de recherche et d'études destinés à enrichir la connaissance publique constitue l'une des missions de l'INHESJ. Ses principaux sujets d’étude portent sur la gestion de crise, la criminalité organisée, les modèles de police ou encore les phénomènes de radicalisation.

L’Institut s’appuie sur un réseau de partenaires scientifiques qui participent aux formations, contribuent aux publications et animent les conférences.

Produire et diffuser des statistiques sur la criminalité et la délinquance

Au sein de l’INHESJ, l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) étudie les évolutions statistiques de l’ensemble du processus pénal, les faits constatés par les décisions de justice, l’exécution des peines et les sanctions pénales ainsi que la récidive.

L’Observatoire recueille auprès des ministères et organismes publics ou privés des données statistiques relatives à la délinquance. Il analyse et diffuse les données sur les crimes et délits enregistrés par les services de police et les unités de la Gendarmerie nationale. L’ONDRP organise la communication des résultats de ses études à travers des publications régulières.

Diffuser des connaissances

L'INHESJ a également pour mission de diffuser des connaissances, tant au grand public qu'à un public averti de spécialistes.

Pour ce faire, l'Institut édite trois revues sur les questions de sécurité, de justice, de prévention des risques, de gestion des crises ou encore d'intelligence et de sécurité économiques :

Il organise chaque année une vingtaine de conférences ouvertes au public. Près de 2 000 personnes y assistent.