47 % DE LA POPULATION JUGE SUFFISANTE LA PRESENCE LOCALE DES FORCES DE L'ORDRE