Session nationale Souveraineté numérique et Cybersécurité

Session nationale

Avec les Livres blancs sur la défense et la sécurité nationale de 2008 et de 2013, le cyberespace est entré dans le champ de la sécurité nationale. Il est devenu un terrain de confrontations entre États et un espace dans lequel se développe l’espionnage scientifique, économique et commercial. La généralisation de la cybercriminalité et les possibilités de sabotage de services nécessaires au bon fonctionnement des États et des entreprises sont devenues des menaces majeures.

Conscients de ces enjeux pour la sécurité, la justice et les libertés publiques, l’INHESJ et l'IHEDN ont, avec l’ensemble de leurs partenaires, décidé de proposer une formation inédite de haut niveau.

 

Objectifs de la formation

  • Acquérir une culture des enjeux de cybersécurité et de souveraineté induits par les transformations numériques
  • Développer une vision stratégique « cyber » que l'auditeur pourra mettre au service des intérêts de son entreprise ou de son administration

Publics

Cette session s'adresse à une trentaine d'auditeurs, âgés prioritairement de 35 à 55 ans :

  • chefs d'entreprises et cadres dirigeants
  • hauts fonctionnaires civils et militaires
  • personnalités représentatives des différents secteurs d'activité économique
  • personnalités issues du monde politique, de la presse, des syndicats, etc.

Les auditeurs de la session nationale « Souveraineté numérique et cybersécurité » sont désignés par arrêté du Premier ministre, publié au Journal officiel (voir bas de page).

    Organisation pédagogique

    L’ensemble des enseignements comporte un volume de 140 heures réparties sur 10 semaines, soit 8 séminaires de 2 jours (jeudi et vendredi). 4 jours de mission à l’étranger sont également prévus.

    Les cours magistraux ont lieu au siège des Instituts à l’École militaire à Paris. Des visites sont par ailleurs organisées chez des partenaires institutionnels et au sein d’entreprises, pouvant ainsi occasionner des déplacements en France.

    Durée de la formation

    D'octobre 2018 à juin 2019.

    Droits d'inscription

    Les droits d’inscription à la session nationale « Souveraineté numérique et cybersécurité » sont fixés à 6 000€ pour les administrations publiques et 9 000€ pour les entreprises privées ou les particuliers.

    Candidatures

    Les candidatures pour la session 2018/2019 sont closes.

    Ouverture des candidatures pour la session 2019/2020 début 2019.

     

    LIEN UTILE


    Arrêté du 30 juillet 2018 portant désignation des candidats admis à suivre la première session nationale « souveraineté numérique et cybersécurité » (2018-2019) de l'Institut des hautes études de défense nationale et de l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice