La Lettre de l'INHESJ

Éditorial de l’INHESJ

La tradition des vœux de nouvelle année permet d’ouvrir un temps bref où le présent, c’est-à-dire le réel avec ses promesses et ses menaces, est mis entre parenthèses au bénéfice de l’avenir dans lequel on met tous ses espoirs.

L’année 2017 est d’ores et déjà inscrite dans une longue période de bouleversements qu’elle prolongera avec un degré d’intensité ignoré à ce jour, mais redouté compte tenu de la violence déployée au cours de l’année 2016, et particulièrement dans ses derniers mois. Le terrorisme qui a frappé durement notre pays, et continue à le menacer sans trêve, a fait prendre conscience au peuple français qu’il était entré, brutalement et durablement, dans une période de trouble d’une intensité jamais connue depuis plusieurs  générations. La maîtrise dont il a fait preuve dans ses réactions, comme la force de la mobilisation de l’Etat et de ses services pour affronter la menace, constituent une première victoire si l’on considère que l’objectif des terroristes est en premier lieu d’amplifier les fractures de la société française et d’en faire des instruments au service d’une logique  de destruction, dans le cadre de la guerre totale qu’ils nous ont déclaré. Quelle que soit la qualification donnée à la situation intérieure de la France, guerre ou non, les coups portés cherchent à abattre notre démocratie, et nous menons bien plusieurs combats, certes de nature différente mais procédant d’une stratégie globale, sur notre territoire et sur d’autres champs de bataille. Parler de « la France face au terrorisme », c’est assurément dessiner une mosaïque complexe de problématiques, faites de questions dites « de société » sur le plan intérieur et de données géopolitiques marquées par le choc d’intérêts aussi divers qu’opposés entre eux.

La fin de l’année 2016 est venue nous rappeler, s’il en était encore besoin, la dimension polysémique et internationale de la menace qui nous vise, la permanence de son imminence comme de la détermination de ceux qui la réalisent. L’attentat d’Istanbul concentre symboliquement les différentes dimensions du terrorisme actuel, par sa cible, par sa date, par son lieu. La Turquie est actuellement l’un des espaces stratégiques d’une confrontation mondiale entre religions, cultures, intérêts économiques et ambitions politiques. De la même manière, les évènements autour de la reprise d’Alep par l’armée syrienne sont lourds d’enjeux futurs qui vont bien au-delà du théâtre des opérations tragiques et sanglantes de ces derniers mois. La prise de conscience de la dimension mondiale d’une stratégie déclinée régionalement, dans un agenda maniant les symboles avec une intelligence morbide, nous oblige à développer notre  capacité à analyser avec précision la complexité de la situation, à éclairer par une recherche et des connaissances aussi rigoureuses qu’étendues les questions traitées, enfin à construire une réponse inscrite dans un temps long, intégrant toutes les dimensions du terrorisme islamiste, bien au-delà de la seule dimension guerrière.

Nous vivons une époque où le flux de l’information se caractérise par la vitesse et la quantité, rendant de plus en plus difficile la hiérarchisation des évènements (c’est-à-dire l’exercice de la raison) au profit de l’immédiateté de l’émotion. Notre Institut, avec les moyens qui lui sont dédiés et dans le cadre de ses missions, a un rôle à jouer dans ce travail de déchiffrement et de compréhension. Il mène sur ces questions, à travers ses activités de recherche, de formation, à travers l’organisation de débats, un travail permanent au service des responsables et de tous les acteurs opérationnels qui, sur le terrain, construisent aujourd’hui les réponses nécessaires.

Au moment où nous entrons dans l’année 2017, qui sera ma première année d’exercice à la tête de l’INHESJ, tous mes vœux leur sont destinés, à titre personnel comme à titre professionnel, pour que le courage, la ténacité et la raison ne faiblissent pas.

Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'INHESJ

 

  Retour sur

INAUGURATION DES LOCAUX DE L'INSTITUT PAR LE PREMIER MINISTRE
LE 21 MARS - ÉCOLE MILITAIRE
Inauguration

« Je veux vous redire, une fois de plus, l'immense reconnaissance qui est la mienne pour le travail que vous accomplissez chaque jour pour la République, pour la Nation, et pour les Français. » propos du Premier ministre, Bernard CAZENEUVE.
Le Premier ministre, M. Bernard CAZENEUVE a inauguré les locaux de l'INHESJ, le mardi 21 mars.


Vidéo du discours du Premier ministre, Bernard CAZENEUVE
Vidéo du discours d'Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'INHESJ

Lire le discours de Bernard CAZENEUVE, Premier ministre (PDF)
Lire le discours d'Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'INHESJ (PDF)

Photothèque
 

                  

De gauche à droite :
Robert GELLI, DACG, représentant le ministère de la Justice, Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'institut, Bernard CAENEUVE, Premier ministre et Louis GAUTIER, Secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN).
Les agents et la direction de l’INHESJ avec Louis GAUTIER, Secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN), Bernard CAZENEUVE, Premier ministre et Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'institut.
Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'institut, Jacques BUISSON, président du Conseil d’administration de l’institut, Bernard CAZENEUVE, Premier ministre, Pierre JOXE, fondateur de l’IHESI, Carole DAUTUN, chef du département Risques et crises de l’INHESJ et Robert GELLI, DACG, représentant le ministère de la Justice.

 

  Agenda

CYCLE SPÉCIALISÉ "DE LA VEILLE À L'ANALYSE"
DU 28 AU 29 NOVEMBRE - ÉCOLE MILITAIRE - PARIS

Formation
Le département Intelligence et sécurité économiques propose un nouveau cycle court de formation. Vous travaillez en entreprise, dans un service public, une association, vous êtes étudiant, indépendant ou consultant et vous souhaitez apprendre comment recueillir, sélectionner, analyser et mettre en forme des informations clés concernant votre secteur d’activité ? En deux jours, ce cycle spécialisé a pour but de vous transmettre des outils et des méthodes immédiatement utilisables à l’issue de cet enseignement.


Présentation de la formation
Candidater à la formation

LE PRIX DE LA RECHERCHE INHESJ
SEPTEMBRE - ÉCOLE MILITAIRE

Prix
L’INHESJ organise en partenariat avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le «prix de la recherche INHESJ».
Chaque participant doit présenter une thèse, soutenue au cours de l’année 2016 ou 2015, en sciences humaines et sociales ou en droit portant sur les thématiques actuelles de sécurité et de justice, susceptible d’enrichir la réflexion des pouvoirs publics. Une dotation viendra récompenser la qualité de ce travail.
Le prix sera remis par le Secrétaire d’État chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche lors de la rentrée des sessions nationales à l’École Militaire.
Date limite de soumission des dossiers : 2 février 2017


 

 

 

 

>En savoir plus

TROPHÉES DE LA SÉCURITÉ 2017
LE 25 SEPTEMBRE - THÉÂTRE DE LA MADELEINE

Soirée
L'INHESJ est partenaire des Trophées de la Sécurité 2017. À cette occasion le département Intelligence et sécurité économiques de l'INHESJ intervient en tant que membre du jury. Cet événement permettra de découvrir les principales innovations du secteur mais aussi de participer et comprendre, à travers les débats et les prises de paroles, tous les enjeux d'un monde passionnant en totale évolution.

> Inscription

JEUDI DE LA SÉCURITÉ
LE 21 SEPTEMBRE - ÉCOLE MILITAIRE - AMPHITHÉÂTRE LOUIS

Conférence
Le prochain événement du « Jeudi de la Sécurité », le rendez-vous trimestriel des décideurs de la sécurité, se déroulera de 18h00 à 22h00. Cette troisième édition abordera le thème suivant : « Intelligence artificielle et Sécurité ».

> Programme
> Inscription

CAHIERS DE LA SÉCURITÉ ET DE LA JUSTICE N°39
JUILLET - PARIS
Publication
"L’année 2016 a été pour la police française parmi les plus difficiles à vivre depuis plusieurs décennies. La menace terroriste est devenue une réalité installée qui s’est démultipliée en agressions ciblées et répétées contre des policiers. L'institution policière a eu à faire face aussi à une tension des mouvements sociaux et à gérer également des évènements nationaux extrêmement lourds en matière de mobilisation d’effectifs, comme la COP 21 ou l’Euro 2016. Ce contexte a produit des réactions de colère interne à l’institution et posé de manière concrète la question de la protection de ses agents. Ce numéro des Cahiers revient sur cette situation en proposant une série d’analyses sur la problématique de la protection des policiers dans l’exercice de leurs fonctions, en abordant le problème au plan du droit pénal et du droit public, mais aussi avec une réflexion d’ordre sociologique et historique." Extrait de l'éditorial d'Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'INHESJ

>En savoir plus

FORMATION À LA GESTION ET COMMUNICATION DE CRISE
LE 10 JUILLET - PARIS

Formation
Séminaire au profit de l'encadrement supérieur de l'Université Paris Sorbonne (Paris 4) et de l'Université Pierre et Marie Curie (Paris 6).

SENSIBILISATION À LA GESTION DE CRISE
LE 6 JUILLET - ÉCOLE MILITAIRE - PARIS

Formation
Cette formation en gestion de crise et en communication était dédiée aux membres de la cellule de crise du ministère de la culture.

FORMATION À LA COMMUNICATION ET AU MÉDIA TRAINING
DU 5 AU 6 JUILLET - ÉCOLE MILITAIRE - PARIS

Formation
Cette formation était à destination des chargés de communication académique.

4ÈME SESSION NATIONALE "MANAGEMENT STRATÉGIQUE DE LA CRISE"
LE 4 JUILLET

Mesure nominative
Par arrêté du Premier ministre, sont admis en qualité d'auditeur de la quatrième session nationale spécialisée « management stratégique de la crise » 16 personnes ayant suivi cette formation de septembre 2016 à juin 2017.

> Voir l'arrêté ministériel

 

COLLOQUE "POLICES ET POPULATIONS. PERSPECTIVES INTERNATIONALES."
LE 4 JUILLET - ÉCOLE MILITAIRE - AMPHITHÉÂTRE DESVALLIÈRES

Colloque
Les polices des pays développés sont confrontées à la question cruciale de la relation qu’elles construisent avec les populations, d’autant plus que leurs missions se sont diversifiées et complexifiées. Celles-ci portent sur le maintien de l’ordre, la lutte contre la délinquance, mais aussi la protection des citoyens. Dans tous les cas la légitimité, la relation de confiance sont les conditions de l’efficacité de l’action. Ce colloque aborde plusieurs thèmes à travers lesquels peut se construire cette relation de confiance et fait une part importante aux expériences menées dans d’autres pays confrontés  à des situations et des questionnements du même ordre.

>Télécharger le programme
> Photothèque
> Vidéothèque

 

7ÈME CONGRÈS DE L'ASSOCIATION FRANCAISE DE SOCIOLOGIE
DU 3 AU 4 JUILLET - AMIENS

Conférence
Anne WUILLEUMIER a participé au 7ème congrès de l’Association française de sociologie qui se déroule à Amiens. Elle présentera une communication intitulée : « Peut-on envisager une voie infra-institutionnelle de transformation ? L’exemple de l’institution judiciaire ».

LETTRE D'INFORMATION SUR LES RISQUES ET LES CRISES N°54
JUIN - PARIS

Publication
Suite au premier volet du dossier thématique de la LIREC du mois de mars dernier, consacré aux évolutions de la dimension opérationnelle et des modes d’intervention lors des attentats terroristes en France, un second volet dédié à la dimension institutionnelle, juridique et sociale des réponses apportées aux attentats est développé dans ce n°54 de la LIREC. Il traite du renforcement de la législation antiterroriste, de l’évolution du droit, de la cellule Interministérielle d’Aide aux Victimes, du continuum défense - justice - intérieur, de la problématique des « revenants », ou encore de la lutte contre la propagande djihadiste sur le web.

>En savoir plus

PARTENARIAT ENTRE LE BARREAU DE PARIS ET L'INHESJ
LE 30 JUIN - PALAIS DE JUSTICE - PARIS

Partenariat
Le barreau de Paris et l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ) ont signé un partenariat entre leurs deux institutions. Celui-ci repose sur le constat commun de l’exigence d’un continuum entre sécurité et justice pour conserver les équilibres nécessaires à notre démocratie.

Signature de la convention de partenariat par Frédéric SICARD, bâtonnier de Paris, et Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'INHESJ.

>Communiqué de presse

SESSIONS NATIONALES DE L'INHESJ
LE 30 JUIN - ÉCOLE MILITAIRE

Formation
Postulez aux sessions jusqu’au 30 juin
Session nationale généraliste « Sécurité et justice »
La session nationale « Sécurité et justice » est un lieu unique, d’échanges et de réflexions sur les risques et menaces auxquels sont confrontées nos sociétés. La session a pour finalité de faire partager à une centaine d’auditeurs de haut niveau, appartenant aux secteurs public et privé une culture de sécurité et de justice.
>En savoir plus
Session nationale spécialisée « Protection des entreprises et intelligence économique »
L’objectif est de délivrer aux managers sécurité/sûreté des entreprises, aux praticiens de l’intelligence économique et aux gestionnaires de crises, des savoir-faire visant à l’identification, l’évaluation et la maîtrise de l’ensemble des risques et des malveillances susceptibles d’atteindre les entreprises.
>En savoir plus
Session nationales spécialisée « Management stratégique de la crise »
L’objectif de cette session est de mettre les participants en capacité d’initier, dans leur structure, une politique efficace de gestion des risques et de réponse aux crises et de créer les conditions d’une culture adaptée aux contraintes sociétales et économiques.
>En savoir plus


AMÉLIORATION DU LIEN ENTRE POLICE ET POPULATION
LE 29 JUIN - SAINT-CYR-AU-MONT-D'OR

Réunion de pilotage
Anne WUILLEUMIER a participé à la réunion de pilotage du projet de l’École nationale Supérieure de la Police de Saint-Cyr-au-Mont-D'Or pour l’étude et l’amélioration du lien police / population.

JOURNÉE DE SENSIBILISATION À LA GESTION DE CRISE AU PROFIT DE LA MAIF
LE 29 JUIN - ÉCOLE MILITAIRE - PARIS

Formation
Après des apports théoriques sur les fondamentaux de la crise les auditeurs ont effectué un exercice de mise en situation.

 

SENSIBILISATION À LA GESTION ET COMMUNICATION DE CRISE
DU 27 AU 30 JUIN - UNIVERSITÉS D'ORSAY ET DE LYON

Formation
Séminaire de formation au profit de l'encadrement supérieur des universités d’Orsay et de Lyon.

JOURNÉE GÉORGIENNE DE LUTTE CONTRE LES DROGUES
LE 28 JUIN - TBILISSI - GÉORGIE

Conférence
David WEINBERGER, chercheur à l’INHESJ, est intervenu à Tbilissi, lors de la journée géorgienne de lutte contre les drogues, une journée co-organisée par le ministère de la Justice géorgien, l’Organisation internationale des migrants (UNations-Unis) et le Service de sécurité intérieur (SSI) de l’ambassade de France en Géorgie.

De gauche à droite : Julie-Emilie ADES, responsable de la communication et de la valorisation de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), David WEINBERGER, chargé de recherche à l'INHESJ, et Bruno BALDUC, Attaché de sécurité intérieure en Géorgie.

 

SÉCURITÉ ET JUSTICE : LE DÉFI DE L'ALGORITHME
LE 27 JUIN - ÉCOLE MILITAIRE - AMPHITHÉÂTRE DE BOURCET

Colloque
Dans le cadre de la « loi pour une République numérique », la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL) a initié un cycle de débats publics sur les enjeux éthiques de l’usage des algorithmes dans la société française. L’INHESJ s’inscrit dans ce débat pour mener un travail de réflexion sur ce thème dans les champs de la sécurité et de la justice. Que représente exactement aujourd’hui l’usage des algorithmes dans les pratiques judiciaires et dans l’action des services de sécurité ? Quels changements sont induits dans les modes de pensée et d’action ? Que signifie le terme « prédictif » ? Quelles perspectives se dégagent dans un avenir proche ?
L’INHESJ en collaboration avec le projet INNOX (recherche financée par l’Agence Nationale de la Recherche) a proposé une journée de réflexion et d’échanges avec les principaux experts travaillant aujourd’hui sur cette question.

>Photothèque
>Vidéothèque
>Retombées réseaux sociaux

 

FORMATION EN MANAGEMENT ET COMMUNICATION
LE 26 JUIN - MINISTÈRE DE L’ÈDUCATION NATIONALE

Formation
Formation dédiée aux directeurs académiques adjoints des services de l’Éducation nationale.

ATELIER DE L’IHEST : L’ENQUÊTE
LE 23 JUIN - ÉCOLE MILITAIRE

Formation
L’IHEST (Institut des hautes études pour la science et la technologie) et ses partenaires, le Centre national de la recherche scientifique (CNRS), l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ), et l’Institut de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale (IRCGN) ont proposé une formation sur l’enquête.
Chaque journée a marqué une progression dans les séquences de construction de cette nouvelle forme d’enquête :
• les nuances de l’enquête,
• les sources de variation de l’enquête sous influence,
• les formes d’hybridation et le partage de l’enquête.
Elle s'est déroulée en trois journées les vendredis 19 mai, 02 juin et 23 juin 2017, dans des lieux emblématiques de « l’enquête », dont une à l’INHESJ le 23 juin, qui intervient notamment dans les domaines de la formation, des études, de la recherche, de la veille et de l’analyse stratégique en matière de sécurité intérieure et économique ainsi que dans ceux intéressant la justice et les questions juridiques. Journée pendant laquelle Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'INHESJ, est intervenue sur le thème "Justice, enquête et recherche".



De gauche à droite : Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'INHESJ et Muriel MAMBRINI-DOUDET, directrice de l'IHEST.
>Retour sur l'Atelier l'Enquête

GESTION DE CRISE À DESTINATION DES DIRECTEURS GÉNÉRAUX DES AGENCES RÉGIONALES DE SANTÉ
DU 22 AU 23 JUIN - ÉCOLE MILITAIRE - PARIS

Formation
Exercice de gestion de crise au profit des directeurs généraux des Agences régionales de santé (ARS).

PRÉVENTICA
LE 22 JUIN – PORTE DE VERSAILLES - PARIS
Conférence
À l'occasion de la première édition du salon PRÉVENTICA à Paris, retrouvez-nous au pavillon 3 stand C79. Le jeudi 22 juin de 11H45 à 12H30 Carole DAUTUN, cheffe du département Risques et crises de l’INHESJ, donne la conférence « L’importance du facteur humain dans la gestion de crise : analyse des processus de décision et des comportements humains », à la Porte de Versailles.

GESTION DE CRISE AU PROFIT DES PRÉFETS NOUVELLEMENT NOMMÉS
DU 20 AU 21 JUIN - ÉCOLE MILITAIRE - PARIS

Formation
Cette formation assurée par le département Risques et crises de l'INHESJ permet aux Préfets nouvellement nommés de se confronter à la prise de décision sous contrainte, au sein d’un Centre Opérationnel Départemental, et de communiquer durant une crise au cours d’un exercice de mise en situation.

SENSIBILISATION AU PROFIT DE L'ENCADREMENT SUPÉRIEUR D'UNIVERSITÉS
DU 20 AU 21 JUIN - AMIENS ET RENNES

Formation
Séminaire de formation à la gestion et communication de crise des responsables des universités d’Amiens et de Rennes.

20ÈME SESSION NATIONALE "PROTECTION DES ENTREPRISES ET INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE"
LE 20 JUIN

Mesure nominative
Par arrêté du Premier ministre en date du 20 juin 2017, sont admis en qualité d'auditeur de la vingtième session nationale spécialisée « protection des entreprises et intelligence économique » de l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice, 43 personnes ayant suivi cette formation, de septembre 2016 à juin 2017.

Voir l'arrêté ministériel

 

ÉCHANGE AVEC UN REPRÉSENTANT DU MINISTÈRE ARGENTIN DE LA SÉCURITÉ
LE 20 JUIN - ÉCOLE MILITAIRE - PARIS

Relations internationales
Monsieur Alberto FOHRIG, secrétaire d’État argentin en charge de la coordination, la planification et la formation au sein du ministère de la Sécurité argentine, a rencontré Mme Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'INHESJ, dans les locaux de l'institut. Ils ont échangé sur le nouvel institut en matière de sécurité et de justice créé en mars dernier en Argentine, ainsi que sur la formation concernant la lutte contre le trafic de stupéfiants destinée à des hauts cadres de la sécurité argentine qui aura lieu à l'automne à Buenos Aires et organisée par le département Études et Recherches.
D'autre part, Le ministère de la Sécurité, chargé d'organiser plusieurs sommets internationaux de haut niveau, et notamment le sommet G20 en 2018, souhaite s’enrichir de l’expertise française dans le domaine de la gestion des grands événements. 

  
De gauche à droite : Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'INHESJ, David WEINBERGER, chargé de recherche au département Études et recherches de l'INHESJ, André-Anne FIESCHI, chargée du développement international de l'INHESJ, et Alberto FOHRIG, secrétaire d'État argentin en charge de la coordination, la planification et la formation au sein du ministère de la Sécurité argentin.

7ÈME CYCLE DE SPÉCIALISATION "SÉCURITÉ DES USAGES NUMÉRIQUES"
LE 20 JUIN - ÉCOLE MILITAIRE

Remise de diplôme
Chaque année, depuis 2010, le département Intelligence et sécurité économiques, forme, en partenariat avec le Club informatique des grandes entreprises françaises (CIGREF) et l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI), une vingtaine d’auditeurs, issus de la sphère publique et du secteur privé, aux enjeux majeurs de la sécurité numérique au sein des entreprises. Le cycle de la 7ème promotion s’est clôturé le mardi 20 juin 2017 par une cérémonie de remise de certificats en présence de Frédéric DESAUNETTES, directeur adjoint de l’INHESJ, Jean-Claude LAROCHE, directeur des Systèmes d’Information d’ENEDIS et président du Cercle cyber sécurité du CIGREF, Jean-Michel LE MENN adjoint au chef de département Intelligence et sécurité économiques et Nicolas ARPAGIAN, directeur scientifique de la formation. Lors de son discours, le directeur adjoint de l’institut a tenu à réaffirmer l’importance du partenariat unissant les trois acteurs du monde numérique tout en soulignant l’engagement de l’INHESJ dans la formation en matière de lutte contre la cyber criminalité.

 

FORMATION À DESTINATION DES DIRECTEURS ACADÉMIQUES ADJOINTS DES SERVICES DE L'ÉDUCATION NATIONALE
LE 19 JUIN - MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE

Formation
Formation en management et en communication dédiée aux directeurs académiques adjoints des services de l’Éducation nationale.
 

SÉMINAIRE DE CLÔTURE DES SESSIONS NATIONALES
LE 15 JUIN - ÉCOLE MILITAIRE - PARIS

Cérémonie de remise des diplômes et soirée de clôture
La cérémonie de remise des diplômes, insignes et photos de fin d’année des trois sessions nationales a eu lieu le 15 juin.

>Photothèque

RESTITUTION DES TRAVAUX DE LA SESSION NATIONALE SÉCURITÉ ET JUSTICE
DU 13 AU 15 JUIN 2017 - ÉCOLE MILITAIRE

Formation
Les journées de clôture ont été consacrées aux restitutions des travaux des 7 groupes de diagnostic stratégique en amphithéâtre, devant l’ensemble de la promotion, la direction de l’institut et des grands témoins parmi lesquels :
•    Laurent RIDEL, directeur interrégional des services pénitentiaires de Paris et Jean MENJON, directeur interrégional adjoint de la protection judiciaire de la jeunesse de Paris.
•    Valérie MALDONADO, adjointe au sous-directeur de la lutte contre la cyber criminalité au ministère de l’intérieur.
Cette année, les rapports ont une nouvelle fois traité de sujets particulièrement en prise avec l’actualité : la lutte contre la propagande djihadiste, la sécurité de l’école, les objets connectés ou encore la sécurité privée.


De gauche à droite : Jean MENJON, directeur interrégional adjoint de la protection judiciaire de la jeunesse de Paris, Laurent RIDEL, directeur interrégional des services pénitentiaires de Paris, et le groupe de diagnostic stratégique numéro 3.
 

SESSION NATIONALE "MANAGEMENT STRATÉGIQUE DE LA CRISE"
DU 12 AU 15 JUIN - ÉCOLE MILITAIRE - PARIS

Formation
Neuvième séminaire de la session "Management stratégique de la crise" dédié aux exercices et à la sortie de crise, avec un exercice de mise en situation et la restitution des travaux des auditeurs.

SÉMINAIRE DÉDIÉ À LA RESTITUTION DES GROUPES DE VEILLE ET D'ANALYSE
DU 12 AU 14 JUIN 2017 - ÉCOLE MILITAIRE

Formation
Le département Intelligence et sécurité économiques a accueilli les auditeurs de la 20ème Session nationale spécialisée « Protection des entreprises et intelligence économique » du 12 au 14 juin 2017 pour leur dernier séminaire de l’année.
Les restitutions collectives des Groupes de Veille et d’Analyse de la session nationale se sont déroulées le lundi 12 juin de 13h30 à 19h en présence de grands témoins. Les présentations et préconisations proposées par les auditeurs ont suscité un grand intérêt chez nos grands témoins, notamment chez Jean-Baptiste Carpentier, Commissaire à l’information stratégique et à la sécurité économiques (CISSE), Géraud d’Humières, Préfet, SGAR (Secrétaire général pour les affaires régionales) Rhône Alpes, Pascal Dupeyrat, Lobbyiste, fondateur du cabinet Relians, Philipe CLERC, Conseiller Expert Intelligence économique internationale, Senior Advisor for Global Compétitive Intelligence (AFCI) et Karine Jacq,  Déléguée Générale de l’Association française des pôles de compétitivité.
A l’issue des présentations collectives, les auditeurs sont passés individuellement mardi 13 et mercredi 14 juin afin de soutenir leur sujet dans un temps limité.

SENSIBILISATION AU PROFIT DE L'ENCADREMENT SUPÉRIEUR DES UNIVERSITÉS DE LORIENT ET DE NICE
DU 12 AU 13 JUIN - LORIENT ET NICE

Formation
Séminaires de formation à la gestion et communication de crise des responsables des universités de Lorient et Nice.

CAHIERS DE LA SÉCURITÉ ET DE LA JUSTICE N°38
JUIN - PARIS
Publication
"La construction d'une "sécurité intérieure européenne" soulève un ensemble de défis au regard des menaces et des risques qui pèsent de manière permanente sur chaque pays membre. Affronter ensemble ces défis, c'est assumer de porter des politiques, d'initier des actions, d'inventer de nouveaux dispositifs. À travers toutes ces questions sur la dynamique à l'oeuvre en matière de sécurité et de justice européennes, il s'agit toujours, en réalité, du même enjeu politique central de l'Union, celui d'une coopération ou d'une intégration. De nombreuses contributions dans ce numéro montrent l'extrême difficulté à trancher." Extrait de l'éditorial d'Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'institut.

>En savoir plus

 

COMPRENDRE ET PRÉVENIR LA RADICALISATION
LE 9 JUIN – PARIS
Colloque
Romain SÈZE, chercheur dans le département « Études et recherches » de l’INHESJ, est intervenu dans le cadre du colloque "Comprendre et prévenir la radicalisation", organisé par le Centre d’action et de prévention contre la radicalisation des individus (CAPRI), à deux reprises sur les thèmes suivants : « La radicalisation en tant qu’objet de l’action publique », et « Impliquer les responsables musulmans dans la prévention de la radicalisation ».

GESTION DE CRISE AU PROFIT DE RADIO FRANCE
LE 8 JUIN - RADIO FRANCE, PARIS
Formation
L’objectif de cette formation est de sensibiliser les managers et personnels de Radio France aux situations de crise et au processus de décisions et de communication, afin de renforcer leur « culture de crise » et améliorer les procédures de gestion de crise.

SENSIBILISATION À LA GESTION DE CRISE
DU 7 AU 8 JUIN - TROYES ET MONTPELLIER

Formation
Séminaire de formation à la gestion et communication de crise des responsables des universités de Troyes et Montpellier.

GESTION DE CRISE AU PROFIT DE LA CHAÎNE DE COMMANDEMENT TERRITORIALE
DU 7 AU 8 JUIN - ÉCOLE MILITAIRE

Formation
Cette formation a permis aux membres du corps préfectoral (Préfets, sous-préfets et directeurs de cabinet), les commandants de groupement de gendarmerie (leurs adjoints ou les officiers «opération»), aux directeurs départementaux des services d’incendie et de secours, (leurs adjoints et officiers en charge des opérations ou de la planification), ainsi qu’aux directeurs départementaux de la sécurité publique ou leurs adjoints (responsables territoriaux des autres services opérationnels de la Police nationale) et certains personnels de direction ou de structures dépendant d’autres ministères (santé, MEDDE, défense...) de s’entraîner ensemble pendant 2 jours au cours d’exercices de mise en situation de crise. Ils peuvent ainsi appréhender la spécificité des crises complexes (NRBC, risques technologiques, naturels, sanitaires...), apprendre à construire la décision au sein d’un Centre opérationnel départemental, se confronter à la prise de décision sous contrainte et à la communication de crise.

SÉMINAIRE DÉDIÉ AUX DÉLÉGUÉS À L’INFORMATION STRATÉGIQUE ET À LA SÉCURITÉ ÉCONOMIQUES
LE 7 JUIN - ÉCOLE MILITAIRE - PARIS
Formation
L’INHESJ  a accueilli, mercredi 7 juin 2017, les 22 délégués du Service de l’information stratégique et de la sécurité économiques (SISSE).  Ces 22 Délégués à l’Information stratégique et à la sécurité économiques (DISSE) sont en poste dans les Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DI(R)ECCTE) pour mettre en œuvre la politique d’intelligence économique territoriale. Les DISSE viennent ainsi en appui de l’autorité préfectorale dans les régions. Cette journée de formation fut consacrée à la présentation du dispositif des conférenciers en sécurité économique EUCLES mis en place par l’INHESJ et l’ex-Délégation Interministérielle à l’Intelligence économique en 2011. L’objectif final est de permettre aux représentants régionaux du Commissaire à l’Information stratégique et à la sécurité économiques de favoriser véritablement la mise en place d’une synergie public/privé sur leur territoire.

SÉMINAIRE DÉDIÉ À LA GESTION DE CRISE AU PROFIT DE L’ÉCOLE DE GUERRE
DU 6 AU 9 JUIN - ÉCOLE MILITAIRE

Formation
L’Ecole de guerre propose une thématique « Sécurité intérieure » dédiée à la gestion de crise sur le territoire national. D’une durée de trois semaines, ce module a pour but de conforter la culture de la crise des stagiaires, dans la connaissance des concepts, des organisations, des acteurs, des mécanismes et des contraintes, notamment juridiques. Ce module est organisé en partenariat avec le département « Risques et crises » de l’INHESJ. Des visites de centres opérationnels, des témoignages et des interventions de praticiens viendront illustrer cette thématique.

9e CIFAS
DU 31 MAI AU 02 JUIN - MONTREAL - CANADA

Congrès international
Camille VANIER, chargée d’études, a représenté l’INHESJ au 9e congrès international francophone sur l’agression sexuelle. Elle y est intervenue lors des sessions « communications scientifiques » pour exposer les travaux réalisés en collaboration avec Aurélien LANGLADE intitulés « Comprendre le dépôt de plainte des victimes de viol : analyse à partir de facteurs individuels et circonstanciels ».

SESSIONS NATIONALES SPÉCIALISÉES
DU 29 MAI AU 02 JUIN - LA HAYE - PAYS-BAS

Voyage d'études
Cette semaine a été l’occasion, pour les deux sessions nationales spécialisées « Protection des entreprises et Intelligence économique » et « Management stratégique de la crise », d’effectuer leur voyage d’études ensemble. Au cours de ce séjour organisé à La Haye, les auditeurs ont bénéficié de conférences et visites leur permettant d’avoir un riche aperçu de la manière dont les autorités hollandaises peuvent traiter les questions d’intelligence économique et de gestion de crise.
     
lundi 29 mai : les auditeurs ont été reçus par M. SE l'Ambassadeur de France des Pays-Bas
mardi 30 mai : les auditeurs ont été reçus au ministère de la sécurité et de la justice néerlandais. Au programme de cette journée des échanges de pratique sur les thèmes de la cyber sécurité, du renseignement, de la sécurité économique, des partenariats public privé et de la gestion de crise.
mercredi 31 mai : les auditeurs ont participé à un exercice de crise cyber organisé par le cabinet Deloitte.  Puis a lieu une rencontre à Heineken experience à Amsterdam où la multinationale  présente aux auditeurs des sessions nationales spécialisées le dispositif de sécurité du groupe et des retours d'expérience sur des cas de crise vécues par l'enpreprise de fabrique de bière mythique.
jeudi 1er juin : le voyage aux Pays bas des SNS s'est poursuivi par une visite du port de Rotterdam. Les autorités portuaires ont presenté les installations et le dispositif de sécurité. La gestion des risques et des crises a également été presentée aux auditeurs par la région de sécurité.
vendredi 2 juin : présentation du plan delta ( le plan de protection des Pays bas contre la mer) pour les auditeurs et visite de la barrière anti-tempête dans le nieuwe waterweg.

SÉMINAIRE DÉDIÉ À LA GESTION DE CRISE AU PROFIT DE L’ÉCOLE DE GUERRE
DU 29 AU 31 MAI - ÉCOLE MILITAIRE - PARIS

Formation
L’École de guerre a proposé une thématique « Sécurité intérieure » dédiée à la gestion de crise sur le territoire national. D’une durée de trois semaines, ce module a pour but de conforter la culture de la crise des stagiaires, dans la connaissance des concepts, des organisations, des acteurs, des mécanismes et des contraintes, notamment juridiques. Ce module a été organisé en partenariat avec le département « Risques et crises » de l’INHESJ. Des visites de centres opérationnels, des témoignages et des interventions de praticiens viennent illustrer cette thématique.

COLLOQUE INTERNATIONAL SUR L’HOMICIDE
LES 22 ET 23 MAI – ÉCOLE MILITAIRE - PARIS
Colloque international
Cet évènement a réuni plus de 300 participants autour de chercheurs français et étrangers, acteurs publics et medias sur les différents aspects de l’homicide : mesure du phénomène au niveau international et en France, facteurs et variété des homicides, territoires, investigations par les services d’enquête et de santé, action de la justice et intervention des médias. Les premiers résultats de l’Enquête mondiale sur l’homicide (EMH), menée en partenariat avec le Centre international de criminologie comparée et cofinancée par le Conseil Supérieur de la Formation et de la Recherche Stratégiques (CSFRS), ont également été présentés. Les sessions seront mises en ligne sur le site de l’INHESJ ainsi qu’une synthèse des interventions.

En savoir plus
 
Frédéric DESAUNETTES, directeur adjoint de l'INHESJ et Maurice CUSSON, professeur de criminologie à l'Université de Montréal
Programme

SENSIBILISATION À LA GESTION DE CRISE AU PROFIT DE L'ENCADREMENT SUPÉRIEUR DES UNIVERSITÉS DE BOURGOGNE ET DE FRANCHE-COMTÉ
LE 22 MAI - DIJON

Formation
Séminaire de formation à la gestion et communication de crise des responsables des universités de Bourgogne et de Franche-Comté.

SESSION NATIONALE "PROTECTION DES ENTREPRISES ET INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE"
DU 15 AU 19 MAI - ÉCOLE MILITAIRE

Formation
Le Département Intelligence et sécurité économiques a reçu les auditeurs pour le 8ème séminaire de l’année « appréhender son environnement : éclairages spécifiques ».
Au cours de celui-ci, ils ont abordé les enjeux liés à l’intelligence artificielle, l’économie collaborative, le contrôle des investissements étrangers, le secret des affaires ou encore, la sécurité des approvisionnements (gestion des ressources naturelles).
Par ailleurs, les 43 auditeurs se sont glissés dans la peau d’un responsable de cellule de crise au cours d’une mise en situation de gestion de crise, épreuve incontournable pour l’obtention de leur diplôme.

Les auditeurs de la session nationale "Protection des entreprises et intelligence économique" lors d'un exercice de gestion de crise.

SESSION NATIONALE « SÉCURITÉ ET JUSTICE »
DU 14 AU 19 MAI - SOFIA- PLOVDIV - KAPITAN ANDREEVO - BULGARIE

Voyage d'études en Bulgarie
Cette année, les auditeurs de la 28ème  session nationale  « Sécurité et Justice » ont effectué leur voyage d’études en Bulgarie, pays balkanique qui a rejoint l’Union européenne (UE) il y a 10 ans et qui prendra la présidence tournante du Conseil de l’UE en janvier 2018. L’exemple bulgare nous a permis de découvrir la réalité d’un pays de l’ancien bloc communiste, désormais membre de l’OTAN, qui doit relever des défis d’importance, notamment liés aux 800 km de frontières terrestres extérieures de l’UE qu’il a sous sa responsabilité.
Le déplacement a été organisé dans la capitale, Sofia, puis à Plovdiv, deuxième ville du pays et future capitale européenne de la culture en 2019, et enfin au poste frontière bulgaro-turc de Kapitan Andreevo.

     
Légende : Hélène CAZAUX-CHARLES rencontre S.E.M. Éric LEBEDEL, ambassadeur de France en République de Bulgarie, les auditeurs attentifs durant le discours de bienvenue de Monsieur l'Ambassadeur.

Sofia
Les auditeurs ont été reçus par l’Ambassadeur de France en Bulgarie S.E.M. Eric LEBEDEL dès leur arrivée dans la capitale bulgare le dimanche 14 mai. Ils ont également été accueillis à Sofia par des personnalités parmi les plus hauts dirigeants du pays :
•    le ministre de l’Intérieur, Valentin RADEV,  à l’Académie du ministère, lundi 15 mai, pour une « présentation générale des enjeux sécuritaires »  ;
•    le président de la Cour suprême de cassation, Lozan PANOV, à l’Institut français mardi 16 mai , pour un «  point sur la réforme du système judiciaire Bulgare » ;
•    M. Sotir TSATSAROV, procureur général de Bulgarie, mercredi 17 mai sur une « Présentation des réponses judiciaires aux enjeux de sécurité (politique pénale, coopération internationale, etc.) »
•    M. Tsvetan TSVETANOV, président du groupe parlementaire du GERB à l’Assemblée nationale, ancien premier vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur, mercredi 17 mai pour une  « Présentation des évolutions récentes de la législation bulgare face aux nouveaux défis »
•    la vice premier–ministre et ministre des Affaires Etrangères, Ekaterina ZAKHARIEVA, à l’Université de Sofia et  le président de l’assemblée nationale, Dimitar GLAVCHEV, au sein du Parlement, mercredi 17 mai.
•    La vice-présidente de la République bulgare, Iliana IOTOVA, a quant à elle fait l’honneur de sa présence aux auditeurs lors du dîner officiel tenu à l’Hôtel Balkan.
 
A Sofia, les auditeurs ont pu échanger avec de hauts responsables bulgares des ministères de la Justice et de l’Intérieur mais aussi partager les analyses de chercheurs du centre d’études de la démocratie bulgare (CSD) et de l’INHESJ.
En matière de sécurité, les multiples enjeux frontaliers ont été développés, la Bulgarie se révélant essentiellement un pays de transit tant en matière de terrorisme que de criminalité organisée comme l’a précisé en introduction lundi 15 mai le secrétaire général du ministère
de l’intérieur, Mladen MARINOV. Néanmoins, le pays est en proie à des menaces internes liées au terrorisme ou à la criminalité organisée, problématiques que les auditeurs ont examinées mardi 16 mai. Ivaylo DINKOV, adjoint au chef du centre national de contre-terrorisme bulgare, a par exemple rappelé aux auditeurs l’attentat de Bourgas en 2012, qui a fait plusieurs morts parmi des touristes israéliens. Cet évènement a conduit à renforcer la sécurité côtière pour favoriser le tourisme, mais aussi à fusionner les différentes agences de renseignement en une seule entité. Tihomir BEZLOV, chercheur au CSD, a quant à lui détaillé les différents types de criminalité transnationale auxquels la Bulgarie doit faire face. Il s’agit essentiellement des trafics d’héroïne et de cocaïne, gérés conjointement par les gangs albanais, turcs et sud-américains avec des relais locaux, mais aussi du trafic d’êtres humains. Pour faire face à ces risques multiformes, la Bulgarie a porté son budget de la sécurité à 7 % du PIB.
Pour la justice, les auditeurs ont bénéficié d’une présentation détaillée du système judiciaire bulgare, notamment par l’ancien directeur de l’ENM bulgare, Dragomir YORDANOV. Ce dernier a mis en avant plusieurs réformes lancées depuis l’adoption de la 4ème Constitution de 1991. Un programme national de lutte contre la corruption est ainsi en cours sur la période 2016-2020 : il a par exemple permis la condamnation définitive de l’ancienne présidente du tribunal de Sofia. Les ressources humaines consacrées à la justice ont été développées : il y a par exemple 20 procureurs pour 100 000 habitants. Néanmoins, ces avancées nécessitent un approfondissement réel et rapide pour rejoindre les standards souhaités par la Commission européenne, comme en conviennent les différents intervenants qui se sont succédé sur cette thématique mardi 16 et mercredi 17 mai.
 
Plovdiv et Kapitan Andreevo
Les auditeurs ont poursuivi le voyage d’études mercredi 17 mai en rejoignant Plovdiv. Le maire de la ville, Ivan TOTEV, les a accueillis jeudi 18 mai , pour une  « Présentation du développement de sa ville »
           Son adjoint, Stefan STOYANOV, a élargi la présentation du maire sur « la stratégie locale et régionale de développement de la ville, sécuritaire mais aussi économique et sociale, en lien avec les fonds structurels européens ».
La matinée du jeudi 18 mai a constitué un temps fort du voyage, grâce à la visite au poste-frontière de Kapitan Andreevo. A cette occasion, les auditeurs ont notamment pu découvrir la « frontière verte » et un dispositif régional de surveillance frontalière qui a permis de limiter la pression migratoire. Comme l’a souligné Emil GOCHEV, chef du poste-frontière, le renforcement des procédures, des outils technologiques et de la coopération policière et douanière transeuropéenne au poste frontière ont porté leurs fruits. La consolidation d’une frontière terrestre bulgaro-turque avec plus de 200 km de clôture et de dispositifs de surveillance (caméras, patrouilles européennes, militaires bulgares réquisitionnés…) a été présentée aux auditeurs via un aperçu in situ de cette frontière « verte ».

dimanche 14 mai : Réception à l'Ambassade de France en présence de S.E.M Éric LEBÉDEL, ambassadeur de France à Sofia et des auditeurs de l'INHESJ
lundi 15 mai (de droite à gauche) : S.E.M Éric LEBÉDEL, ambassadeur de France à Sofia, Valentin RADEV, ministre de l'Intérieur, Mladen MARINOV, secrétaire général du ministère de l'Intérieur, Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'INHESJ
mardi 16 mai : Lozan PANOV, président de la Cour suprême de cassation, S.E.M Éric LEBÉDEL, ambassadeur de France à Sofia, Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'INHESJ

>Retrouvez le voyage en photos
>Photothèque


GÉRER LE RISQUE D'INONDATION : UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE
LE 10 MAI – ÉCOLE MILITAIRE
Colloque
Les inondations représentent en France le risque naturel le plus présent et récurrent.
De l’aménagement des cours d’eau jusqu’à la gestion de crise lorsque l’inondation survient, en passant par les dispositifs d’alerte et la préparation à la gestion de crise, de nombreux acteurs publics interviennent dans la gestion des risques d’inondation, qu’il s’agisse des collectivités territoriales ou de services de l’État.
En attribuant au « bloc communal » une compétence nouvelle et obligatoire relative à la gestion des milieux aquatiques et de prévention des inondations (GEMAPI), la loi du 27 janvier 2014 de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles (dite loi MAPTAM) a modifié le cadre législatif de la prévention des inondations.
Quelles seront à partir du 1er janvier 2018 les rôles et les responsabilités des différents acteurs publics dans le domaine de la gestion du risque d’inondations ? Où s’arrête la prévention et où commence la gestion de crise ? Comment mieux coordonner les différents acteurs ?

>Photothèque
>Vidéothèque avec une synthèse en image du colloque

 

De gauche à droite :
Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l’INHESJ.
Éric CHALAUX, directeur général adjoint en charge des services techniques du SyAGE, Jean-Eric CALLON, maître de conférences en droit public à l'Université de Paris Saclay, Jérôme GOELLNER, directeur de la Direction Régionale et Interdépartementale de l'Environnement et de l'Energie (DRIEE), Benoit ASSEMAT, conseiller sécurité sanitaire à l'INHESJ, Valérie LACROUTE, député-maire de Nemours, présidente de la communauté de communes du pays de Nemours, Jean-Michel CORNET, directeur de l'Établissement Public Territorial de Bassin Oise-Aisne.

NOMINATION AU SEIN DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE L'INHESJ
LE 10 MAI - CONSEIL DES MINISTRES

Nomination
Par décret du Président de la République en date du 10 mai 2017, M. Thierry LELEU est nommé président du conseil d’administration de l’INHESJ.
À 59 ans, cet énarque, agrégé d’histoire a débuté sa carrière en 1985 au sein du corps préfectoral où il occupe le poste de directeur de cabinet du commissaire de la République de l’Oise, avant de devenir en 1987, sous-préfet chargé de mission auprès du commissaire de la République de la Seine-Maritime. En 1988, il est nommé chef de cabinet du ministre des Affaires sociales et de l’Emploi, puis des Transports et de la Mer. L’année suivante, il rejoint la préfecture du Nord en tant que secrétaire adjoint.
Membre de la représentation permanente de la France auprès de l’UE en tant que conseiller pour les affaires de transports et d’équipement en 1991, puis conseiller pour les affaires intérieurs de 1993 à 1996, il devient cette même année directeur général des services du département du Tarn.
En 1998, Thierry LELEU accompagne le ministre de l’Intérieur d’alors Jean-Pierre CHEVÈNEMENT en tant que conseiller technique, avant d’être promu directeur adjoint de cabinet du directeur de la police nationale jusqu’en 2002. Il est alors fait premier conseiller à l’ambassade de France en Afrique du Sud.
Il intègre par la suite le privé et notamment le groupe Euro Disney, d’abord comme directeur des relations extérieures (2006-2008), puis vice-président pour les relations extérieures, en charge des affaires politiques et institutionnelles (2008-2013).
Nommé conseiller d’État en février dernier, Thierry Leleu remplace désormais Jacques BUISSON à la présidence de l’INHESJ.
>Pour télécharger le décret

RENOUVELLEMENT DU "LABEL EUCLES"
DU 9 AU 12 MAI - ÉCOLE MILITAIRE

Conférenciers en sécurité économique
Actuellement, des jurys visent à renouveler les conférenciers en sécurité économique labellisés Eucles dans leur action de sensibilisation. Dans l’esprit de diffusion de la culture d’intelligence et de sécurité économiques, l’INHESJ et le Service de l’information stratégique et de la sécurité économiques (SISSE) se sont engagés depuis 2011,  dans une démarche partenariale visant à former et animer un réseau de conférenciers labellisés pour délivrer un message général, uniformisé et cohérent sur la sécurité économique.
Dans un souci de dynamisation du dispositif, un colloque à destination des conférenciers EUCLES et des services de l’Etat s’est tenu au sein de l’Ecole Militaire en octobre 2016, une nouvelle convention de partenariat a été signée en février 2017 entre Madame Hélène CAZAUX-CHARLES (Directrice de l’INHESJ) et Monsieur Jean-Baptiste CARPENTIER (Commissaire à l’Information Stratégique et à la Sécurité Economiques). Afin de favoriser le travail en transversalité et d’accroitre la visibilité des conférenciers EUCLES, un nouveau site internet a été créé à destination du grand public, proposant par ailleurs un espace d’échange réservé aux conférenciers auquel l’ensemble de nos partenaires étatiques peuvent également y accéder.
Par ailleurs, dans le cadre de la réforme de l’Intelligence économique territoriale, Jean-Baptiste CARPENTIER s’est attaché à faire la promotion du dispositif EUCLES et a incité les représentants de l’IE territorial à s’appuyer sur les conférenciers afin de multiplier les démarches de sensibilisation. Ainsi les Délégués à l’information stratégique et à la sécurité économiques (DISSE) ont commencé à nouer des contacts avec les conférenciers actifs sur leur territoire.

Un conférencier devant le jury, composé d'un membre de l'INHESJ et d'un autre du SISSE.

EU CHINA DISASTER RISK MANAGEMENT
DU 9 AU 11 MAI – CHINE
Séminaire
Programme de court terme dédié à la gestion du risque de catastrophe et des urgences pour des hauts fonctionnaires chinois, dans le cadre du projet EU China Disaster risk management (DRM Project).

SENSIBILISATION À LA GESTION DE CRISE AU PROFIT DES RESPONSABLES SÉCURITE-DÉFENSE DU MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT DE L’ÉNERGIE ET DE LA MER
LE 9 MAI – CENTRE DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES DE PARIS
Formation
1er séminaire de formation à la gestion de crise des responsables des différentes structures du Ministère de l’environnement : DREAL, DDT, voies navigables de France…

INTÉGRER LE CHIFFRE D'AFFAIRES DES STUPÉFIANTS DANS LA COMPTABILITÉ NATIONALE
LE 5 MAI – INSEE
Réunion
Nacer LALAM et David WEINBERGER, chercheurs au département Études et recherches de l’INHESJ, participent à une réunion de l’INSEE dont l’objectif est d’intégrer le chiffre d’affaires des stupéfiants dans la comptabilité nationale à partir de la méthodologie de l’étude « Argent de la drogue » (INHESJ, MILDECA 2016).

GESTION DE CRISE AU PROFIT DU MBA SPÉCIALISÉ « MANAGEMENT DE LA SÉCURITÉ » DE L’EOGN
Du 4 AU 5 MAI - ÉCOLE MILITAIRE
Formation

L'école des officiers de la gendarmerie nationale (EOGN) a lancé le premier MBA spécialisé « Management de la sécurité » dont les enseignements se situent au carrefour des intérêts des secteurs public et privé.

SÉMINAIRE DE FORMATION À LA GESTION DE CRISE AU PROFIT DES ÉQUIPES DE DIRECTION DE L’ENSEIGNEMENT TECHNIQUE AGRICOLE, EN PARTENARIAT AVEC LA DIRECTION GÉNÉRALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE (DGER)
DU 3 AU 5 MAI - ÉCOLE MILITAIRE
Formation
Cette formation permet aux équipes de direction des établissements de l’enseignement technique agricole de se préparer à la gestion de crise. Des apports théoriques et méthodologiques, associés à un exercice de mise en situation, leur permettent d’appréhender la spécificité des crises complexes et de se confronter à la prise de décision sous contrainte et à la communication de crise.

CYCLE D'EXPERTISE "SECURITY MANAGER"
DU 2 AU 4 MAI - ÉCOLE MILITAIRE
Formation
Le Département Intelligence et sécurité économiques de l’INHESJ reçoit 13 auditeurs dans le cadre du 8ème cycle d’expertise Security manager. Cette formation menée en partenariat avec le Club des Directeurs de Sécurité des Entreprises (CDSE) depuis 2011 et dédiée aux professionnels, membres d’une direction sûreté/sécurité, gestion des risques ou gestion de crises, a pour objectif d’accroître les capacités à identifier, hiérarchiser les risques et les menaces et à mettre en place une politique sûreté adaptée, en intégrant les contraintes juridiques, organisationnelles, managériales et budgétaires. Il s’agit également de renforcer la capacité d’encadrement opérationnel de gestion et de communication de crise en délivrant les fondamentaux. L’exercice de synthèse, réalisé en fin de cycle permet encore cette année, grâce à l’expertise reconnue du jury examinateur, Jean-Pierre VUILLERME, Senior Vice-Président Management des Risques au sein de l’ADIT et Xavier GRAFF, Dirigeant d’une société de conseil en sûreté/sécurité, gestion des risques, des crises et continuité d’activité, de mettre en application les connaissances acquises au cours de la formation, tout en croisant les regards et expériences de chacun.
La formation se clôture par la traditionnelle remise des diplômes ainsi que d’un cocktail, en présence de Monsieur Pascal CRÉPIN, Président de la commission formation du CDSE, Monsieur Julien MARCEL, Secrétaire Général du CDSE, Monsieur Frédéric DESAUNETTES, Directeur adjoint de l’INHESJ et Madame Angélique LAFONT, cheffe du Département Intelligence et Sécurité économiques. Lors de son discours, Monsieur le Directeur adjoint réaffirme à cette occasion l’importance des liens unissant les deux structures depuis de nombreuses années.

Les auditeurs  du cycle d'expertise "Security manager", le département Intelligence et sécurité économiques et le jury examinateur.