CANNALEX : Comparaison internationale d’expériences de régulation du cannabis

Conférence de restitution finale de CANNALEX : comparaison internationale d’expériences de régulation du cannabis
Le vendredi 6 octobre 2017 à l’École Militaire – INHESJ (Paris)


Le projet CANNALEX mené par l’INHESJ (Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice) et l’OFDT (Observatoire français des drogues et des toxicomanies), s’est donné pour objet, à la lumière des modifications législatives récentes intervenues dans les États du Colorado, de Washington et en Uruguay, l’analyse comparée des modèles nationaux de règlementation du cannabis sous un angle pluridisciplinaire.
Co-financée par le CSFRS (Conseil supérieur de la formation et de la recherche stratégique), cette recherche s’est particulièrement intéressée aux effets concrets de ces changements législatifs sur la consommation, la criminalité, l’économie et l’action publique.


Télécharger le programme

À partir de 8h30 Accueil des participants
09h00 – 09h30 Ouverture de la journée - Hélène Cazaux-Charles (INHESJ) et Julien Morel d’Arleux (OFDT)
09h30 – 09h50 Propos introductif et processus de mise en oeuvre - Nacer Lalam (INHESJ) et Deborah Alimi (INHESJ)
09h50 – 10h10 Quel impact des réformes en termes d’usages ? Quels nouveaux enjeux de santé publique ? - Ivana Obradovic (OFDT)
10h10 – 10h30 Quels effets sur la délinquance et la criminalité ? Conséquences en termes de trafic ? - Michel Gandilhon (OFDT) et David Weinberger (INHESJ)
10h30 – 10h50 Des réformes économiquement rentables ? Impact économique des processus à l’oeuvre - Nacer Lalam (INHESJ)
10h50 – 11h05 Pause
11h05 – 11h20 Conclusion Les points clés Cannalex - Ivana Obradovic (OFDT) et David Weinberger (INHESJ)
11h20 – 11h40 Et maintenant ?
11h40 – 12h30 Questions réponses

Date : le vendredi 6 octobre 2017

Horaires : de 09h à 12h30

Lieu : Amphithéâtre Foch - École militaire, 5 place Joffre, 75007 Paris
 

Inscription :

Nous vous informons que l’entrée s’effectuera sur présentation d’une pièce d’identité et que seul le remplissage correct et complet de chaque champ garantit l’entrée sur la base de l’Ecole militaire.