Session nationale Management stratégique de la crise

Session nationale

Promotion de la 5e session nationale « Management stratégique de la crise » (2017-2018).

Créée en 2013, la session nationale « Management stratégique de la crise » allie trois dimensions du risque : risque systémique, risque opérationnel et managérial. L’objectif de la formation est de mettre les participants en capacité d’initier, dans leur structure, une politique efficace de gestion des risques et de réponse aux crises et de créer les conditions d’une culture de crise adaptée aux contraintes sociétales et économiques. Cette formation délivre un titre de niveau 1 inscrit au RNCP (équivalent BAC+5).

    Objectifs de la formation

    Au terme de cette formation, les participants acquièrent un socle de connaissance concernant :

    • la compréhension des risques et des crises ;
    • la prise de décision et la gestion du stress :
    • les plans de crise et les plans de continuité d’activité ;
    • les contraintes juridiques et les aspects économiques ;
    • le cadre institutionnel ;
    • la gestion de l’information ;
    • la communication de cris ;
    • le retour d’expérience ;
    • la résilience organisationnelle.

    Publics

    La vingtaine d'auditeurs de la session nationale « Management stratégique de la crise » est prioritairement choisie parmi les :

    • élus nationaux et locaux ;
    • membres du Conseil économique, social et environnemental (CESE) ;
    • magistrats de l’ordre administratif, financier et judiciaire ;
    • administrateurs des assemblées parlementaires et du Conseil économique, social et environnemental ;
    • hauts fonctionnaires d’État, territoriaux et hospitaliers membres des corps recrutés par la voie de l’École nationale d’administration (ENA) ou de niveau équivalent, agent contractuels de haut niveau ;
    • cadres de catégorie A des trois fonctions publiques et agents contractuels de niveau équivalent ;
    • officiers et commissaires de la Police nationale ;
    • officiers et membres des corps de commandement des trois Armées, Gendarmerie nationale et Sapeurs-pompiers ;
    • universitaires et chercheurs de haut niveau des secteurs public et privé ;
    • directeurs de préfectures et fonctionnaires du cadre national des préfectures, notamment responsables des services interministériels de défense et de protection civile (SIDPC), et assimilés ;
    • cadres supérieurs, dirigeants et associés d’entreprise (Orange, Thalès, Airbus industries, Aéroports de Paris, BNP Paribas, etc.) ;
    • membres des professions libérales ;
    • dirigeants syndicaux nationaux ;
    • journalistes ;
    • personnalités qualifiées exerçant dans les secteurs économique, social, scientifique, juridique, associatif, culturel et cultuel ;
    • institutions européennes ;
    • institutions étrangères (corps supérieurs de la police, de l’armée et de la justice), sur proposition de leurs autorités nationales respectives, relayée par les ambassades ;
    • salariés étrangers issus du secteur privé exerçant leur activité en France ;
    • consultants.

    Diplômes délivrés

    • Diplôme d’auditeur de l’INHESJ
    • Titre 1 du RNCP Responsable Gestion de crise (sous réserve d’assiduité et de réussite aux épreuves)

    Organisation pédagogique

    La session est rythmée par 5 grands temps :

    1. Des séminaires mensuels : leur progression vise à couvrir tous les champs du processus de crise, de la prévention au retour à la normale.
    2. L'intervention de grands témoins : tout au long de l’année, les séminaires associent de nombreux intervenants qui partagent leurs savoir-faire et leurs expériences sur de nombreuses crises nationales et internationales.
    3. Des exercices de crise : les installations techniques du centre de formation à la gestion de crise de l'Institut sont utilisées pour les exercices de mise en situation. Les auditeurs sont ainsi immergés dans des situations de crise réalistes permettant d’appréhender les contraintes de la prise de décision en environnement complexe.
    4. Des visites de centres opérationnels dans des structures nationales (ministérielles, régionales, etc.) ou au sein de sièges de grandes entreprises.
    5. Des travaux de groupe.

    Durée de la formation

    De septembre à juin.

    La durée des séminaires est en moyenne de quatre jours par mois (du lundi après-midi au vendredi midi), deux demi-journées étant réservées aux travaux de groupes.

    Lieu de la formation

    La majorité des séminaires thématiques mensuels a lieu au siège de l’Institut à Paris, à l’École militaire.

    Droits d'inscription

    Les droits d’inscription à la session nationale « Management stratégique de la crise » varient entre 4 500€ et 8 000€ selon la structure d'emploi de l'auditeur (se référer à la présentation de la formation disponible en téléchargement dans la colonne de droite).

    Cette formation est éligible au Compte personnel de formation (CPF).

    Candidatures

    Les candidatures pour la session 2018/2019 sont closes.

    Ouverture des candidatures pour la session 2019/2020 début 2019.

    Contact

    formationcrise@inhesj.fr

     

    LIEN UTILE


    Arrêté du 1er août 2018 portant désignation des auditeurs diplômés de la cinquième session nationale spécialisée « management stratégique de la crise » (2017-2018) de l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice