Risques et crises

Exercice de simulation de crise sur le plateau de crise de l'INHESJ

Le département Risques et Crises dispense des formations à la gestion de crise de haut niveau, destinées aux manageurs et décideurs. Ces programmes de formation sont nourris par des travaux de recherche conduits par le département et par une veille permanente sur un ensemble de thématiques liées à la crise : risques naturels, technologiques, sanitaires, NRBC-E, prise d’otages, cybercrise, communication de crise, gestion du stress, management de cellule de crise, processus de prise de décision, etc.

Il conçoit également des outils méthodologiques pour les décideurs.


Le Département favorise le rapprochement des partenaires et acteurs publics et privés, l’échange des cultures et le partage d'expériences, en organisant notamment des ateliers pluridisciplinaires et des colloques. Il apporte son concours à l'élaboration de doctrines et méthodes d’action relatives à la gestion de crise.

La force du Département réside dans sa capacité créative et dans sa forte adaptabilité, permettant de créer des programmes de formation et des outils adaptés aux besoins des structures. Pour ce faire, il a développé des coopérations et des partenariats avec les principaux départements ministériels et les acteurs publics et privés intéressés par la thématique des risques et des crises.

L’offre du département Risques et Crises intègre ainsi les différentes réflexions et orientations actuelles, développées au niveau de chaque ministère et en interministériel, dans le domaine de la gestion de crise, notamment la nécessité de disposer d’une approche globale.
 

Le département assure trois missions principales :

  • mettre en œuvre de formations spécialisées en gestion de crise au profit des acteurs publics et privés. Il contribue à la formation et à la préparation des partenaires et acteurs publics et privés de la sécurité, à l'adaptation de leurs capacités en matière de prévention, de gestion ou d’atténuation des conséquences des risques pouvant affecter les personnes, les biens et l'environnement ;
  • accompagner des structures et concevoir des outils méthodologiques pour les décideurs. Il a été associé en 2010 aux travaux de refonte du plan gouvernemental NRBC, en 2012 à la création de la méthodologie « anticipation » de la Cellule Interministérielle de Crise (CIC) et du référentiel de compétence « professionnalisation des acteurs de la gestion interministérielle de crise ». Il participe également aux exercices nationaux dans les fonctions d’observateur ou de membre des cellules « anticipation » de la CIC ;
  • réaliser une veille internationale et publier une lettre d’information trimestrielle sur les risques et les crises : la LIREC.

 


Le département Risques et Crises est dirigé par Axel SIRVEN

Officier supérieur mis à disposition par la brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP), Axel SIRVEN a effectué une grande partie de sa carrière en unité opérationnelle. Il a ensuite été chargé de mission « Opérations-Instruction » en état-major de groupement d’incendie où il a notamment géré les dossiers de planification et été responsable de l’organisation des exercices majeurs permettant d’évaluer les capacités des différents services de l’État à faire face concrètement aux risques et menaces.
Détaché auprès de l’École nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers de 2011 à 2015, il est alors le chef du service Prévention-Prévision, responsable notamment de l’enseignement au niveau national de la prévention des risques d’incendie.
Chef de la mission « formations opérationnelles » au département Risques et Crises de l'INHESJ à son arrivée en 2015, il est chargé d’élaborer et de conduire les formations à la prise de décision lors de crises majeures au profit des décideurs publics ou privés.
Axel SIRVEN a été nommé chef du département Risques et Crises de l’INHESJ sur décision en date du 27 mai 2018.
 

Contact : formationcrise@inhesj.fr