Session nationale Protection des entreprises et Intelligence économique

Session nationale

Promotion de la 21e session nationale « Protection des entreprises et Intelligence économique » (2017-2018).

La session nationale « Protection des entreprises et intelligence économique » vise à délivrer les clés de compréhension indispensables à une analyse pertinente des situations à risques d’origine interne ou externe à l’entreprise, mais également à transmettre les savoir nécessaires à la mise en place efficace de dispositifs de prévention et de protection. 

Cette formation délivre un titre de niveau 1 inscrit au RNCP (équivalent BAC+5).

    Objectifs de la formation

    Le cursus s'articule autour de trois idées fortes :

    • développer une vision globale de la sécurité-sûreté et une approche intégrée de la maîtrise des risques et menaces en apportant à l’ensemble des acteurs économiques, quels que soient leur secteur d’activité ou la taille de leur structure, la culture et les savoir-faire nécessaires pour appréhender l’ensemble des enjeux de sécurité/sureté auxquels ils peuvent être confrontés ;
    • concevoir la sûreté comme un atout de la compétitivité et l’intégrer dans l’élaboration de la stratégie des entreprises et leur dynamique de développement ;
    • favoriser les synergies entre les différents acteurs dans le but de construire une vision partagée public/privée de l’intelligence et de la sécurité économiques qui soit à la fois compatible avec la dynamique libérale de la mondialisation mais aussi soucieuse de la sécurité nationale.

    Publics

    Les auditeurs de la session nationale spécialisée « Protection des entreprises et Intelligence économique » sont prioritairement choisis parmi les :

    • élus nationaux et locaux ;
    • membres du Conseil économique, social et environnemental (CESE) ;
    • magistrats de l’ordre administratif, financier et judiciaire ;
    • administrateurs des assemblées parlementaires et du Conseil économique, social et environnemental ;
    • hauts fonctionnaires d’État, territoriaux et hospitaliers membres des corps recrutés par la voie de l’École nationale d’administration (ENA) ou de niveau équivalent, les agents contractuels de haut niveau ;
    • cadres de catégorie A des trois fonctions publiques et agents contractuels de niveau équivalent ;
    • commissaires divisionnaires de la police nationale ;
    • officiers et membres des corps de commandement des trois Armées, Gendarmerie nationale et Sapeurs-pompiers ;
    • universitaires et chercheurs de haut niveau des secteurs public et privé ;
    • directeurs de préfectures et fonctionnaires du cadre national des préfectures, notamment responsables des services interministériels de défense et de protection civile (SIDPC) et assimilés ;
    • cadres supérieurs, dirigeants et associés d’entreprise ;
    • membres des professions libérales ;
    • dirigeants syndicaux nationaux ;
    • journalistes ;
    • personnalités qualifiées exerçant dans les secteurs économique, social, scientifique, juridique, associatif, culturel et cultuel ;
    • institutions européennes ;
    • institutions étrangères (corps supérieurs de la police, de l’armée et de la justice), sur proposition de leurs autorités nationales respectives, relayée par les ambassades ;
    • salariés étrangers issus du secteur privé exerçant leur activité en France ;
    • consultants.

    Diplômes délivrés

    • Diplôme d’auditeur de l’INHESJ
    • Titre 1 du RNCP Expert en protection des entreprises et intelligence économique (sous réserve d’assiduité et de réussite aux épreuves)

    Organisation pédagogique

    • Des cours magistraux, des conférences et des retours d’expérience

    Notre réseau d’enseignants et d’intervenants est composé de nombreux experts et praticiens reconnus dans le monde de la sécurité/sûreté, de la sphère institutionnelle et du secteur privé, d’universitaires spécialisés, de hauts fonctionnaires de différents ministères et de grands témoins et décideurs du monde économique et de la société civile.

    • Des travaux individuels et/ou de groupe et des mises en situation :
      • un exercice sur site de diagnostic des vulnérabilités d’une entreprise ;
      • une simulation de gestion de crise sur le plateau de l'Institut ;
      • un exercice individuel de veille opérationnelle ;
      • le traitement d’un sujet en groupe, en situation reconstituée de type cabinet de conseil.
    • Des voyages d’études et visites

    Durée de la formation

    De septembre à juin.

    La durée des séminaires est en moyenne de quatre jours par mois (du lundi après-midi au vendredi midi), deux demi-journées étant réservées aux travaux de groupes.

    Lieu de la formation

    La majorité des séminaires thématiques mensuels a lieu au siège de l’Institut à Paris, à l’École militaire.

    Droits d'inscription

    Les droits d’inscription à la session nationale « Management stratégique de la crise » varient entre 4 500€ et 8 000€ selon la structure d'emploi de l'auditeur (se référer à la présentation de la formation disponible en téléchargement dans la colonne de droite).

    Cette formation est éligible au Compte personnel de formation (CPF).

    Candidatures

    Les candidatures pour la session 2018/2019 sont closes.

    Ouverture des candidatures pour la session 2019/2020 début 2019.

    Contact

    securite-economique@inhesj.fr

     

    LIENS UTILES


    Arrêté du 25 juin 2018 portant désignation des auditeurs diplômés de la vingt et unième session nationale spécialisée « protection des entreprises et intelligence économique » (2017-2018) de l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice

    Arrêté du 23 juillet 2018 portant désignation des candidats admis à suivre la vingt-deuxième session nationale « protection des entreprises et intelligence économique » (2018-2019) de l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice