Session nationale « Sécurité et Justice » : les auditeurs en séminaire européen à Bruxelles et la Haye

Les 104 auditeurs de la session nationale de formation « Sécurité et Justice » ont effectué leur traditionnel déplacement européen du 16 au 18 octobre 2018. Ils ont suivi des conférences de haut niveau, animées par des représentants des instances européennes, sur les questions de sécurité et de justice.

Mardi 16 octobre, à leur arrivée à Bruxelles, les auditeurs se sont vu présenter les activités de la représentation permanente de la France auprès de l’Union européenne (UE) par Jean Mafart, préfet et chef du service « Justice et Affaires intérieures ». Bruno Cruchant, conseiller « Affaires intérieures » au sein de cette même représentation permanente, est ensuite intervenu sur la question du traitement des flux migratoires en Europe.

Les auditeurs ont ensuite pu approfondir leur connaissance de la Commission européenne grâce à un échange avec Emmanuel Saliot, conseiller sécurité et défense du coordinateur de l’UE en matière de lutte contre le terrorisme, puis avec Predrag Avramovic, expert confirmé à la direction générale de la protection civile et opérations d’aide humanitaire européennes (ECHO). Arnaud Danjean, député européen, a pour sa part présenté le travail parlementaire et le rôle du Parlement européen sur les questions de sécurité et de défense.

Le jeudi a été consacré à la visite de deux structures rendant possible la coopération européenne sur les questions judiciaires et policières : Eurojust, représenté par le membre national pour la France, Frédéric Baab, et Europol, représenté par Sébastien Moras, chef du bureau de liaison français.

Ce séminaire européen a été l’occasion pour les auditeurs d’en apprendre un peu plus sur le fonctionnement des institutions et des actions menées par l’UE, Eurojust et Europol sur des thématiques au cœur des enjeux actuels de sécurité et de justice : le traitement des flux migratoires en Europe, les moyens de l'UE pour lutter contre le terrorisme, son action humanitaire ou encore les modalités de coopération judiciaire et policière.