Retour sur l’ouvrage « La tentation radicale. Enquête auprès des lycéens »

Romain Sèze, docteur en sociologie et chercheur à l’INHESJ, spécialiste de la sociologie politique et religieuse de l’islam contemporain, a participé aux débats nés de la publication de l’ouvrage collectif La tentation radicale. Enquête auprès des lycéens (PUF, 2018), dirigé par deux directeurs de recherche au CNRS, Anne Muxel et Olivier Galland.

Cet ouvrage paru en 2018 dévoile les conclusions d’une grande enquête menée auprès de 7 000 lycéens sur leur rapport à la radicalité.

Qualifié par certains d’« étude à charge contre l’islam », sa sortie a suscité une vive polémique dans la communauté, autour d’enjeux aussi bien méthodologiques que théoriques : sont mis en cause notamment la définition scientifique de la « radicalité » ou la construction de leur objet.

Face aux critiques, les auteurs ont invité plusieurs spécialistes à réagir lors d’un débat organisé par l’IRSEM, qui a eu lieu le 25 juin dernier à l’École militaire. La contribution de Romain Sèze à ce débat vient d’être publiée dans la revue Les Champs de Mars, n°31 (pages 105 à 114).

Son analyse est disponible en libre accès sur le site CAIRN.

Consulter l'article en ligne

Consulter la présentation de l'ouvrage par ses auteurs dans le Journal du CNRS