Retour d’expérience sur la coopération internationale de sécurité et de justice au Sahel

Première session internationale Sécurité et Justice

Dédiée à « La lutte contre la criminalité et le terrorisme », la première session internationale portée conjointement par le ministère des affaires étrangères/direction de la coopération de sécurité et de défense (DCSD) et l'INHESJ aborde la question du terrorisme au travers du prisme de ses financements et de ses vecteurs de  développement tels que les trafics de stupéfiants et de médicaments, la grande délinquance financière, le vol d’œuvres d’art ou les cyberattaques.

La session internationale « Sécurité et Justice » reflète la volonté commune au MEAE/DCSD et à l’INHESJ de valoriser une réflexion à forte dimension interministérielle sur les questions de sécurité intérieure et de stabilité internationale vers un public étranger. Elle est l’occasion de promouvoir la vision française de la lutte contre la criminalité organisée et le terrorisme, qui combine des expertises telles que l’entraide pénale internationale ou les capacités de réponse aux infractions et agressions cybernétiques.

Outre les séminaires réservés aux auditeurs, cette session internationale a comporté le 16 janvier 2018 une table-ronde ouverte au public : « Retour d’expérience sur la coopération internationale de sécurité et de justice au Sahel », avec les interventions de Monsieur le GCA Didier Brousse, directeur de la coopération de sécurité et de défense/MEAE? M. Alexandre Escortia, directeur-adjoint du Centre d’analyse, de prévision et de stratégie/MEAE (modérateur) et M. Jean-François Daguzan, directeur adjoint à la Fondation pour la recherche stratégique.

La session internationale, promise à se dérouler annuellement, est une opportunité unique d'échanges entre auditeurs et experts sur une culture commune de sécurité et de justice, pour contribuer à la sûreté et à l'apaisement des tensions.