Rapport UNODC sur le trafic d’opiacés afghans transitant par la route Nord

Avec le soutien de l’INHESJ, l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (UNODC) a publié en juin 2018 un rapport sur le trafic d’opiacés produits en Afghanistan.

Intégralement rédigé en langue anglaise, ce rapport s’intéresse spécifiquement, sur la période 2011-2015, aux routes dites « Nord » : l’un des trois principaux flux identifiés du transport illicite d’héroïne, de morphine et d’opium produits en Afghanistan en direction des pays consommateurs.

Par rapport aux routes Sud (via l’Afrique) et à celles des Balkans, ces routes Nord présentent en effet deux particularités remarquables.

Tout d’abord, elles reposent largement sur des infrastructures de transport transnationales : routes et voies ferrées. Ensuite, elles n’ont principalement qu’une principale destination : la Fédération de Russie ; dans une moindre mesure les pays d’Asie centrale, ainsi que certains pays européens.

Dans ce rapport, les auteurs se sont attachés à analyser aussi bien les lieux, les flux, les réseaux, les échanges et leurs impacts économiques, l’organisation et la logistique de ces trafics.

David Weinberger, sociologue spécialiste de ces thématiques au sein de l’Institut, a notamment participé aux travaux d’analyse et de rédaction.

Télécharger le rapport « Afghan opiate trafficking along the northern route » [ en langue anglaise ]