L’INHESJ représenté au 4e séminaire annuel des attachés de sécurité intérieure d’Amérique

Buenos Aires (Argentine)

Les attachés de sécurité intérieure en poste sur le continent américain étaient réunis du 15 au 18 mai à Buenos Aires (Argentine) dans le cadre du séminaire annuel qui leur est consacré, en présence de la ministre argentine de la Sécurité, Patricia Bullrich, et de la directrice de la coopération internationale, Sophie Hatt. Chercheur spécialisé sur l’analyse du trafic illicite de stupéfiants et la géopolitique des drogues, David Weinberger de l’INHESJ y était convié par le Service de sécurité intérieure de Buenos Aires.

Cet événement qui réunit les attachés de sécurité intérieure (ASI) présents en Amérique avait pour principal objet le trafic illicite de stupéfiants – notamment celui de cocaïne, stupéfiant exclusivement produit en Amérique latine – et les actions mises en œuvre dans la région par la direction de la coopération internationale (DCI) du ministère de l’Intérieur.

A cette occasion, David Weinberger a pu présenter la géopolitique des drogues en Amérique et les nouvelles tendances impactant l’Europe et la France en matière de trafic de drogues illicites. Fort d’une expertise construite sur le long terme, avec plusieurs déplacements sur zone, l’INHESJ est en effet en capacité de repérer des nouvelles tendances en termes de menace pour le pays.

La question du trafic de cocaïne depuis la Guyane y a également été évoquée, en lien avec la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA). L’INHESJ, qui a co-écrit l’article « Les Antilles françaises (Martinique, Guadeloupe, Saint-Martin) et la Guyane : au cœur du trafic international de cocaïne » en 2014 avec l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), travaille actuellement à une nouvelle étude sur le sujet. Celle-ci s’intéressera plus particulièrement à l’importante hausse de trafic de stupéfiants depuis la Guyane vers la métropole.

> Consulter les travaux de l’INHESJ sur la criminalité organisée et l’économie souterraine : https://inhesj.fr/etudes-recherches/criminalite-organisee-et-economie-souterraine

 

Photo prise à l’ambassade de France en Argentine, en présence de : Patrica Bullrich (ministre argentine de la Sécurité), Sophie Hatt, (directrice de la coopération internationale (DCI) du ministère de l’Intérieur), Charlotte Defremont (chargée de mission police à la MILDECA), Vincent Le Beguec (chef de l’OCRTIS), David Weinberger (chercheur à l'INHESJ) et les attachés de sécurité intérieure en poste sur le continent américain.