La session « Jeunes Sécurité et Justice » en formation à l’Ecole nationale des douanes de Tourcoing

Une session de formation destinée aux jeunes actifs de moins de 35 ans et aux étudiants d’un niveau au moins égal à master 2 s’est tenue du 22 au 26 octobre à l’École nationale des douanes de Tourcoing (Hauts-de-France). Elle a accueilli 60 auditeurs, un record pour cette formation, qui ont ainsi pu aborder les grandes questions d’actualité de sécurité et de justice.

L’INHESJ propose depuis 2011 des formations à destination des étudiants de niveau Master 2 (instituts d’études politiques, grandes écoles, universités) et des jeunes professionnels (élus, cadres du public et du privé, etc.). Elles sont organisées en régions, en partenariat avec le Réseau des écoles de service public (RESP). L’objectif de ces formations est de sensibiliser les auditeurs aux questions de sécurité et de justice, compléter la formation des jeunes professionnels et rapprocher l’enseignement universitaire et la pratique professionnelle.

La dernière session « Jeunes » s’est tenue à l’École nationale des douanes, une première, et était composée de 60 auditeurs (43 étudiants – 17 jeunes professionnels / 31 hommes – 29 femmes), parmi lesquels 14 élèves de la classe préparatoire intégrée (CPI) de l’END et 2 cadres des douanes.

Une semaine durant, du lundi 22 au vendredi 26 octobre, les auditeurs ont alterné conférences et tables rondes en présence de spécialistes nationaux et régionaux de la sécurité, avec un focus particulier sur les problématiques locales. L’occasion d’aborder des sujets tels que les grands enjeux sécuritaires de la France pour la décennie 2010-2020, les missions du renseignement, les défis de l’intelligence économique, la police d’agglomération, la police judiciaire, l’institution judiciaire, etc. En complément, plusieurs visites de terrain incluant des démonstrations ont été organisées (établissement pénitentiaire, centre d’information et de commandement, palais de justice, caserne de Gendarmerie, etc.).

Ce partenariat entre l’INHESJ et le Réseau des écoles du service public, l’École des douanes en l’occurrence, vise à proposer une formation de haut niveau qui offre une vision globale des enjeux de sécurité et de justice, en complément de la formation initiale des auditeurs.

Photographie : Gendarmerie Nationale