Conférence "L'État et le terrorisme"

Ces dernières années, le développement de nouvelles formes de terrorisme a conduit la plupart des États ciblés à infléchir, parfois en urgence et en profondeur, leurs politiques publiques de sécurité intérieure et de justice notamment.

En partenariat avec l’Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne (ISJPS), l’INHESJ convie le 20 septembre prochain les chercheurs, chercheuses, mais aussi tous les professionnels intéressés, pour une conférence de deux heures sur cette thématique autour de William Bourdon, avocat fondateur du cabinet Bourdon & associés, et Amin Boutaghane, chef de l’Unité de coordination de la lutte antiterroriste (UCLAT)

Qu’il s’agisse de l’émergence de nouveaux niveaux de coordination, dans l’État (coopération interministérielle) ou entre États (coopération européenne) ; de la multiplication des dispositifs « dérogatoires », « exceptionnels », « temporaires » ; ou de la pérennisation de ces nouvelles dispositions et leur traduction en droit : « la lutte contre le terrorisme contribue à redéfinir les contours de l’État », comme l’écrit Jacques Chevallier dans le rapport de synthèse du colloque « L’État et le terrorisme » qui a eu lieu en juin 2016.

Du point de vue du droit public, en effet, la violence extrême de l’attentat, de la série d’attentats, et la prégnance du sentiment d’insécurité qui lui fait suite, constituent un vecteur tristement efficace de transformation des cadres et des modalités d’intervention de l’action publique – judiciaire, policière, militaire ou autre.

Dans le cadre de sa mission de diffusion des connaissances, l’INHESJ propose cette conférence ouverte au public autour de deux praticiens spécialistes de ces questions, William Bourdon, avocat fondateur du cabinet Bourdon & associés, et Amin Boutaghane, chef de l’UCLAT.

Confrontés au quotidien à ces questions du lien entre terrorisme et mutations de l’État, ces deux experts partageront leur expérience de terrain avec la salle.

La soirée sera modérée par François Blanc, professeur à l’université Saint-Joseph de Beyrouth, et Pierre Bourdon, professeur à l’université du Mans. Ces deux enseignants-chercheurs spécialistes du droit public ont notamment impulsé et conduit les travaux menés sur ces questions dans le cadre de l’appel à projets « attentat-recherche » du CNRS de 2015, avant de codiriger l’ouvrage collectif qui en a découlé : L’État et le terrorisme (éditions de la Sorbonne, mars 2018).

Les inscriptions sont closes.

Lieu : École militaire, 1/5 place Joffre, 75007 Paris - amphithéâtre Lacoste

Horaire : de 18h00 à 20h00 (accueil à partir de 17h30)