INHESJ

"Rendez-vous de la recherche" : les effets des peines alternatives sur la récidive

Fil d'Ariane

Événement
"Rendez-vous de la recherche" : les effets des peines alternatives sur la récidive
23mai.18
Présentation de deux études consacrées aux peines alternatives et à la récidive à l'occasion de la dernière édition des "Rendez-vous de la recherche", mardi 15 mars 2018.

Benjamin Monnery, maître de conférences en économie à l'Université Paris-Nanterre, et Anaïs Henneguelle, docteure en sciences sociales et attachée temporaire d'enseignement et de recherche à l'ENS Paris-Saclay, ont présenté deux de leurs études consacrées aux peines alternatives et à la récidive mardi 15 mai dernier.

La première étude présentée, dont un article de synthèse a été publié dans la Revue française d'économie, vise à estimer les effets sur la récidive du placement sous surveillance électronique, comparativement aux courtes peines. Aussi connu sous le nom de bracelet électronique, ce dispositif a été mis en place en France au début des années 2000. Environ 20 000 condamnés en bénéficient chaque année en aménagement de leur peine de prison ferme. L'analyse comparative des deux chercheurs, fondée sur des données disponibles pour la période 2000-2003, suggère que le placement sous bracelet électronique diminue de 9 à 11% le risque de récidive (toute nouvelle condamnation dans les 5 ans suivant la fin de la peine).

La seconde étude « semi-liberté, prison et récidive », actuellement en cours, s'attache à mesurer les effets de la semi-liberté sur la récidive en France, comparativement aux courtes peines. Il s'agit d'évaluer les conséquences d'un aménagement sous un régime de semi-liberté (avant toute incarcération), qui permet aux condamnés d'effectuer diverses activités de réinsertion pendant la journée tout en étant hébergés dans un établissement pénitentiaire le soir. Les premiers résultats présentés montrent un effet causal bénéfique de réduction du risque instantané de récidive, comparativement à une courte incarcération.

Prochain « Rendez-vous de la recherche » mardi 19 juin : « Améliorer les capacités évaluatives dans les services de sécurité intérieure. Construction d'une méthodologie opérationnelle d'évaluation des dispositifs visant à améliorer les relations police-population ». Par Anne Wuilleumier, chercheur à l'INHESJ.

Informations et inscriptions : https://inhesj.fr/evenements/tous-les-actualites/presentation-de-la-recherche-acess-ameliorer-les-capacites

A lire aussi

Événement Retour sur la conférence "Anticiper le crime" En savoir plus
Retour sur le Rendez-vous de la recherche du 25 février 2020. Vincent Guérin, historien, et le colonel de gendarmerie François Brémand ont présenté les nouvelles technologies d'anticipation du crime utilisées aux États-Unis et testées en France.
Lire la suite
Événement Retour sur la conférence "violences sexuelles : la question du consentement" En savoir plus
Retour sur la conférence du 21 janvier 2020. Océane Perona, sociologue, et Quentin Coëdelo, officier de police judiciaire, sont venus présenter la problématique du consentement dans le cadre du traitement des violences sexuelles.
Lire la suite
Événement Discours de Madame Nicole Belloubet, Garde des Sceaux, lors du colloque « L'équilibre des peines : de la prison à la probation » En savoir plus
Discours prononcé en ouverture du colloque « L'équilibre des peines : de la prison à la probation » le 13 mai 2019, à l'École militaire à Paris.
Lire la suite