IHEMI

Les États européens face aux militantismes violents : nouvel ouvrage de Romain Sèze

Fil d'Ariane

Le contenu de cette page a été écrit et publié sous la direction de l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ) qui a rejoint l'Institut des hautes études du ministère de l'Intérieur (IHEMI) le 1er janvier 2021. Il était important pour la direction de l'IHEMI de conserver l'ensemble du contenu de l'INHESJ, qui constitue désormais la mémoire de l'institut.

Publication
Les États européens face aux militantismes violents : nouvel ouvrage de Romain Sèze
26avr.19
Dans ce nouvel ouvrage paru aux éditions Riveneuve, Romain Sèze suscite un dialogue entre chercheurs et acteurs des politiques de lutte contre les militantismes violents en Europe.

Les recherches sur les radicalités militantes ont connu un nouvel élan avec la résurgence du djihadisme en Europe, en réponse aux demandes des institutions publiques, ce qui influence inévitablement leurs problématiques.

Nombre de recherches sur le sujet proposent en effet d'identifier les ressorts du passage ou du renoncement à la radicalité, tout en étant parfois soumises à des exigences particulières d'opérationnalité (détection, évaluation, efficacité des programmes de désengagement…).

Il importe dans ce sillage d'interroger aussi les effets quelquefois non maîtrisés de la réponse publique sur le cours de l'action militante radicale : les dynamiques d'escalade qu'elle peut nourrir, mais aussi de désescalade qu'elle peut rechercher.

Cet ouvrage ambitionne ainsi de faire dialoguer chercheurs et décideurs publics en traitant non seulement de radicalités inspirées d'idéologies différentes (djihadisme, extrême gauche, extrême droite…), mais aussi en questionnant leurs évolutions en miroir des actions publiques qui leur sont consacrées dans différents pays européens, comme la Suède, l'Allemagne, l'Espagne, la Grèce ou la France.

Consulter la page de l'ouvrage sur le site de l'éditeur

Romain Sèze est chercheur à l'Institut et rattaché au Groupe Sociétés, Religions et Laïcités (EPHE-CNRS). Ses recherches portent sur l'islam contemporain, les violences militantes et les politiques de sortie de la violence.

La collection « Violences et radicalités militantes en France » rassemble les actes des colloques, journées d'études et tables rondes du programme pluridisciplinaire de recherche Vioramil (financement ANR), qui étudie de manière quantitative et qualitative toutes les formes de violences et radicalités militantes commises en France depuis les années 1980.

A lire aussi

Publication Penseurs et acteurs de la sécurité En savoir plus
Penseurs et acteurs de la sécurité Ce nouveau numéro balaye les concepts de sécurité et de justice à travers une série de contributions présentant des analyses d’auteurs faisant partie du champ...
Lire la suite
Publication Lirec 63 INHESJ En savoir plus
La partie prospective de ce 63e numéro a pour objectif de stimuler une prise de conscience individuelle et collective, proposant une source de réflexion pour les décideurs et les professionnels impliqués dans le développement urbain, que ce soit au niveau local, régional, national ou européen.
Lire la suite
Publication Publication de la Note n°57 sur les victimes de violences sexuelles à caractère incestueux En savoir plus
L'ONDRP publie ce mercredi 16 décembre 2020 une nouvelle étude intitulée « Les victimes de violences sexuelles à caractère incestueux ». Celle-ci a été réalisée par Fiona Frattini, chargée d'études.
Lire la suite