L'Institut

Présentation

L'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ) est un établissement public administratif, placé auprès du Premier ministre. Le ministère de la Justice et le ministère de l’Intérieur constituent pour lui les ministères de référence. Son organisation relève des articles R 123-1 et suivants du Code de la sécurité intérieure.

L'Institut est dirigé depuis octobre 2016 par Hélène Cazaux-Charles.

Ses programmes de formation déclinent et étudient les différentes politiques publiques en matière de sécurité et de justice, d'intelligence et de sécurité économique, ou encore de gestion des risques et des crises.

Dans les domaines relevant de sa mission, l’Institut peut conduire, seul ou en coopération avec d’autres organismes français ou étrangers, des études et des recherches.

Par ailleurs, l’Institut est chargé d’étudier les évolutions statistiques de l’ensemble du processus pénal, les faits constatés par les décisions de justice, l’exécution des peines et des sanctions pénales ainsi que la récidive au sein d’une structure interne dénommée « Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales ».

Actualités


Retour sur le colloque « Attentats : quelle responsabilité juridique pour les primo-intervenants ? »


Comptes-rendus rédigés par des étudiants du Master 2 Droit et stratégies de la sécurité de l'Université Paris II Panthéon-Assas.


Ouverture des inscriptions au nouveau Cycle des Hautes Études de la Culture


Le ministère de la Culture lance, à partir de septembre, le Cycle des Hautes Études de la culture (CHEC). Les inscriptions à ce nouveau dispositif de formation, qui s'inspire du même état d'esprit que celui de l'INHESJ, ont ouvert jeudi 21 mars.


Rapport d'activité 2018 de l'INHESJ


L'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice a publié son rapport d'activité pour l'année 2018.



La prise en considération de la dimension religieuse du djihadisme dans les politiques de lutte contre la radicalisation en France


Communication de Romain Sèze, chercheur de l’INHESJ, sur la prise en considération de la dimension religieuse du djihadisme dans les politiques de lutte contre la radicalisation


La gestion démocratique des foules


Synthèse actualisée des travaux collectifs des auditeurs de la session nationale de formation en sécurité et justice de l’INHESJ, promotion 2017/2018, sur les évolutions de la doctrine et des modes d’action opérationnels des forces de l’ordre.