Des niveaux de violence et un sentiment d’insécurité hétérogènes selon le lieu de résidence