Bulletins mensuels

L'histoire de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) a été marquée par la question de la publication mensuelle des chiffres de la délinquance enregistrée par la police et la gendarmerie.
Le besoin d'un Observatoire avait fait l'objet d'un consensus bi-partisan dans le rapport Caresche-Pandraud de janvier 2002. Cependant, l'élément déclencheur de sa création n'a pas été ce rapport en lui-même mais la publication par le ministère de l'Intérieur des chiffres mensuels de la délinquance enregistrée à partir de l'été 2002. Cette diffusion a suscité un débat public auquel le ministère de l'Intérieur a répondu en décidant début 2003 de la création d'un observatoire national de la délinquance (OND).
Or, en juin 2005, les services de l'Observatoire qui avait alors un peu plus d'un an d’existence ont signalé au ministère de l'Intérieur que le communiqué mensuel qu'il venait de publier interprétait des variations comme résultant de phénomènes sociaux (manifestations) alors que, d'après l'OND, il s'agissait d'un problème de calendrier de collecte.
Ce signalement a convaincu le ministère qu'il était préférable de transférer le bulletin à l'Observatoire.
De février 2006 à novembre 2012, l'Observatoire a ainsi assuré la publication mensuelle des chiffres de la délinquance enregistrée par la police et la gendarmerie comme on peut le voir dans les documents d'archives ci-dessous. On notera en particulier l'existence d'une introduction qui, dans chaque bulletin mensuel, effectuait des rappels méthodologiques servant à aider les lecteurs à comprendre la nature des chiffres sur la délinquance enregistrée.
Le bulletin a connu un changement d'objet fin 2012 car les nouveaux logiciels d'enregistrement des procédures d'abord au sein de la gendarmerie (janvier 2012) puis progressivement dans la police à partir de 2013 ont provoqué des ruptures de séries statistiques qui rendaient caduques les comparaisons dans le temps.
Les bulletins diffusés à partir de la fin 2012, de façon plus ou moins régulière, avaient pour objet de décrire les processus de ruptures en cours.
Cet épisode a permis d'établir un consensus sur la nécessité pour le ministère de l'Intérieur de se doter d'un service statistique ministériel rattaché au système statistique public. Depuis octobre 2015, un service créé en 2014, le SSMSI (service statistique ministère de la sécurité intérieure), publie un bulletin mensuel sur la délinquance enregistrée.
Cela signifie que l'indépendance de la diffusion des chiffres mensuels sur la délinquance enregistrée qui avait relevé de la responsabilité du conseil d'orientation de l'Observatoire de février 2006 à septembre 2015, dépend depuis cette date de celle de l'Autorité de la statistique publique.
L'Observatoire demeure quant à lui attentif à l'usage qui est fait de ces données dans le débat public, comme le prouve son communiqué du 19 janvier 2017.

Les données de la criminalité enregistrée par les services de police et les unités de gendarmerie sont aujourd’hui disponibles sur la plateforme dédiée de la mission Etalab : http://www.data.gouv.fr/fr/

 

Bulletin trimestriel - Octobre 2016

En 2016, le bulletin mensuel de l'ONDRP devient trimestriel.
Le tout premier numéro publié en octobre 2016 concerne la criminalité et la délinquance enregistrées sur la période de septembre 2015 à août 2016.

 

Communiqué de presse - Janvier 2015

Communiqué de presse sur les faits constatés par les services de police et les unités de gendarmerie en janvier 2015

 

Calendrier prévisionnel 2014

Calendrier prévisionnel 2014 de publication du bulletin mensuel sur les crimes et délits enregistrés par les services de police et les unités de gendarmerie

 

Communiqué de presse du 8 novembre 2013

Communiqué de presse du 8 novembre 2013 de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales sur la publication des bulletins mensuels de la criminalité et de la délinquance enregistrées par les services de police et les unités de gendarmerie.

 

Archives

Les bulletins mensuels de 2006 à 2012 sont disponibles sur demande à : ondrp@inhesj.fr

Tableaux des faits constatés de crimes et délits non routiers enregistrés

Année 2016 (janvier à avril)

Année 2015
Selon l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), les nombres mensuels de faits constatés de crimes et délits non routiers enregistrés en 2015, par la police d'une part, et par la gendarmerie d'autre part, l'ont été dans des conditions qui les rendent incomparables avec ceux des années précédentes.
Arrêt de la diffusion du bulletin à un rythme mensuel.